Histoires d'entrepreneurs · Jeudi 19 mai 2016

Mentor et mentoré : un duo gagnant

L'histoire de Bernard Deshaies et Dave Tremblay

Plus qu’un simple accompagnement, le mentorat entrepreneurial est un échange privilégié et enrichissant, tant pour le mentor que pour le mentoré. En Abitibi, Bernard Deshaies et son protégé Dave Tremblay reviennent sur leur relation fondée sur la confiance et l’ambition de réussir ensemble.

Membre du Réseau M, Dave Tremblay est un Valdorien que rien n’arrête. Après avoir été propriétaire d’une quinzaine de terres à bois, il est aujourd’hui directeur général de l’entreprise Les Thés TeaTaxi qu’il gère avec son partenaire Simon Letendre. Ces thés sont aujourd’hui distribués dans 350 points de vente. 

Bernard Deshaies est bien connu du milieu entrepreneurial abitibien. Issu d’une famille d’entrepreneurs d’Amos, il possède plus de 30 ans d’expérience dans le commerce de détail qu’il partage généreusement avec la relève de sa région. M. Deshaies est en outre vice-président régional du Réseau M en Abitibi-Témiscamingue.

Bernard Deshaies

Crédit photo: Bernard Deshaies. 

Devenir entrepreneur : Pourquoi avoir choisi le programme de mentorat du Réseau M?

Dave Tremblay : Je n’avais jamais eu de mentor auparavant. Mon père, qui était aussi entrepreneur, est décédé lorsque j’étais jeune. J’ai toujours été quelqu’un qui se posait beaucoup de questions. Je demandais souvent à ma mère comment mon père travaillait, comment il s’était organisé. Quand est venu le temps de me lancer dans l’aventure de Thés TeaTaxi, Bernard était déjà le mentor de mon associé Simon. Son expérience et la qualité de ses réponses m’ont tout de suite convaincu.

Bernard Deshaies : Comme entrepreneurs, nous sommes des passionnés, et quoi de plus beau que de partager notre passion? Cela fait presque dix ans que je m’investis dans le mentorat d’affaires. Pour moi, transmettre mon expérience et partager ma passion est un plaisir.

Consultez aussi: Réseau M: concrétiser les ambitions

DE : Quels sont les avantages du programme?

DT: Je « vis » mon entreprise au quotidien et à 100 %. Mes rencontres avec Bernard me permettent de prendre un peu de recul par rapport à ma société et de me poser les bonnes questions. Le Réseau M me permet aussi de faire des rencontres, d’étendre mon réseau. Bernard, c’est une personne de qualité que je peux ajouter à mes contacts.

BD : Nous n’avons pas toutes les réponses. Nous sommes là pour faire cheminer notre mentoré, pour remettre en question ses convictions et lui ouvrir certains horizons. L’action du Réseau M est également importante sur un plan local : elle favorise le dynamisme régional et elle permet à des entrepreneurs locaux de susciter des échos à la grandeur de la province, voire plus loin encore

DE : Que diriez-vous à quelqu’un qui hésiterait à contacter le Réseau M pour profiter du mentorat?

DT: Comme entrepreneur, on se pose tellement de questions qu’il est nécessaire d’être accompagné, du moins au début. Le Réseau M est là pour nous apporter de l’aide et des conseils qui sont toujours précieux.

«Le mentorat, c’est d’abord une aventure humaine. Au sein du Réseau M, on apprend à l’entrepreneur qu’il n’existe pas de réponse toute faite et qu’il faut sans cesse se remettre en question.»

-Dave Tremblay

Le programme de mentorat du Réseau M - région Abitibi-Témiscamingue en chiffres

  • 28: le nombre de mentors dans la région
  • 50: le nombre de mentorés; le Réseau M cherche à maintenir le ratio d'un mentor pour deux mentorés afin de proposer un meilleur accompagnement. 
  • 4: le volume de thé en litres, bu par Dave Tremblay et Bernard Deshaies lors de leur rencontre

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web de la Fondation de l’entrepreneurship pour retrouver les modalités du programme de mentorat et l’actualité du Réseau M.

Bibliographie sur les problématiques liées au mentorat:

Renée Houde (2009), Des mentors pour la relève, PUQ

Inscrivez-vous à l’infolettre le Mentor express 


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER