Histoires d'entrepreneurs

Synetik: développer pour aider, L’histoire de Caroline Saulnier

Vendredi 8 mars 2019

Synetik: développer pour aider

L’histoire de Caroline Saulnier

Designer industrielle de formation, Caroline Saulnier a toujours été interpellée par le développement de produits qui contribuent au bien-être physique et global des humains. C’est ce qui l’a amenée à fonder son entreprise spécialisée en solutions d’ergonomie et de positionnement, qui fait des petits depuis son lancement.

L’idéation

Déjà, lorsqu’elle était étudiante, Caroline Saulnier s’intéressait à la conception de produits dans le domaine médical. Habitée par l’idée d’améliorer la vie des gens, elle a même travaillé pendant un an à la conception d’un matelas de réanimation cardiovasculaire dans le cadre de son projet de fin d’études. Sa formation terminée, décidée à continuer de travailler dans ce créneau qui la passionnait, elle a cependant rapidement découvert que les emplois en design industriel dans la région de Joliette se faisaient rares. Elle a donc commencé sa carrière en travaillant pour un ami nouvellement entrepreneur. Après seulement deux mois, ce dernier, ayant décelé l’entrepreneure en elle, a commencé à lui présenter les bonnes personnes pour l’aider à se lancer, elle aussi, dans les affaires.

Forte de cet appui, la designer s’est mise à la recherche de financement et a participé à une foule de concours, qu’elle a remportés, ce qui lui a permis de financer le démarrage de son entreprise. 

La mise en œuvre

Synetik ErgoDesign a vu le jour en 2004. L’entreprise proposait alors des tabourets et autres équipements pour les domaines de l’aéronautique et des transports. Deux ans plus tard, afin de répondre à la demande croissante des entreprises relativement à l’ergonomie des postes de travail, Caroline Saulnier a créé une deuxième entreprise, Synetik ErgoSolution. Celle-ci réunit divers spécialistes (ergonomes, ergothérapeutes, etc.) aptes à former les travailleurs et directeurs d’usine afin de mettre en place de bonnes pratiques en matière d’ergonomie. « Cette entreprise, qui a connu un vif succès a exigé de nombreux apprentissages, explique Caroline Saulnier, car ce qui apparaît peut-être nécessaire aujourd’hui dans un environnement de travail ne l’était pas il y a 13 ans. » Cette nouvelle entité a rapidement été suivie d’une troisième, lancée avec des partenaires, pour chapeauter des cliniques de réadaptation en santé mentale et physique afin, cette fois, d’outiller les travailleurs pour favoriser leur réintégration en milieu de travail. Cette entreprise a été vendue en 2015. 

Le développement

Le plus gros de défis de croissance des quinze dernières années s’est présenté, selon Caroline Saulnier, lors de la première acquisition réalisée en 2015. Cette année-là, la présidente de Synetik s’est portée acquéreuse de Prodije, une entreprise familiale spécialisée dans la conception et la fabrication de pièces de positionnement pour les fauteuils roulants et d’outils de posture et de mobilité pour les enfants handicapés. L’intégration de la nouvelle équipe à l’existante pour créer la division Synetik ErgoCare a nécessité beaucoup de temps et d’effort, mais l’entrepreneure se félicite des résultats. « Ce que nous faisons dans cette division me passionne réellement parce que c’est magnifique de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des gens à qui ces produits sont destinés. » 

Maintenant à la tête d’une équipe de près de 60 personnes, Caroline Saulnier développe son entreprise pour continuer de servir une clientèle aux besoins spécifiques, mais très diversifiés. Les équipes étant réunies sous un même toit, leurs savoirs peuvent être utilisés par l’une ou l’autre des divisions du Groupe Synetik. Cette grande polyvalence se révèle un atout de taille puisque certaines pièces doivent être fabriquées à la demande pour des centres de réadaptation ou des entreprises privées dans des délais serrés. « Depuis trois ans, nous constatons une forte augmentation des ventes, nous doublons notre chiffre d’affaires chaque année. » 

L’innovation

Les nombreux produits de l’entreprise de Joliette sont notamment distribués au Canada, aux États-Unis, en France, en Suisse et en Allemagne. La prochaine année sera consacrée à la poursuite du développement des marchés nord-américains et européens, mais surtout à la création de nouveaux produits.

« Nos axes de croissance principaux sont les nouveaux territoires, et cela implique d’importants efforts en développement de produits, car c’est avec ceux-ci que nous cherchons de nouveaux partenaires. Il nous faut être très avant-gardistes, et notre équipe spécialisée en recherche et en développement l’est. C’est pour cela que nous réinvestissons toujours une partie des bénéfices dans l’innovation. »

Caroline Saulnier

Après toutes ces années passées à la direction d’une entreprise, Caroline Saulnier est une figure active dans le domaine entrepreneurial. En effet, impliquée depuis longtemps dans l’Association des industriels de Lanaudière, qu’elle a d’ailleurs présidée pendant deux ans, elle est également membre du Groupement des chefs d’entreprise. Aujourd’hui, elle se réjouit de pouvoir compter sur les gestionnaires d’équipes en place, grâce auxquelles elle peut délaisser la microgestion afin de passer plus de temps auprès des employés et de se concentrer sur le développement des ventes, ce qu’elle préfère. « Il est important de prendre le pouls de ses employés sur le plancher en tant que dirigeant, car dans une PME, il est facile de perdre le rythme. La proximité de mon équipe, c’est ce qui me fait le plus plaisir! »

 

L’entreprise en chiffres

30 : nombre approximatif de produits offerts par la division ErgoDesign (tabourets et mobilier industriel ergonomiques) 

10 : nombre approximatif d’équipements de positionnement pour enfants handicapés proposés par ErgoCare

De 5000 à 6000 : nombre de pièces composant un fauteuil roulant produit par ErgoCare 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site Web de Synetik