Histoires d'entrepreneurs · Jeudi 20 octobre 2016

Chocolats Geneviève Grandbois, accorder les saveurs et les affaires

L'histoire de Geneviève Grandbois

Contenu présenté par

Geneviève Grandbois a réinventé le concept de la chocolaterie en y apportant un vent de nouveauté. Ses produits, tous faits de façon artisanale à Montréal sont le fruit de formations au Québec et en Belgique saupoudrés d’une grande dose de créativité et de cœur. Entrepreneure audacieuse, elle a transporté sa passion jusqu’au Costa Rica où elle a acheté une plantation de cacao. Découvrez cette femme d’affaires dynamique.

Son côté créatif

Du côté des affaires, c’est grâce à une infatigable détermination que la fondatrice de Chocolats Geneviève Grandbois s’est taillée une place de choix dans le marché des saveurs haut de gamme.

« Plus c’est impossible, plus ça me tente », résume cette mère de deux filles qui a ouvert à 21 ans sa première chocolaterie, après une courte carrière de comédienne. « Le chocolat est arrivé par hasard dans ma vie, mais ce fut un vrai coup de foudre. Un soir, j’ai été invitée à la conférence d’un Français qui nous a parlé d’accords de saveurs inusités comme la fraise et le poivre noir. À ce moment, j’ai senti que j’avais trouvé une nouvelle façon de m’exprimer. C’était en moi, ça battait, ça vibrait. »

Lectures, formations, voyage en Belgique : à force d’apprentissages, le rêve prit rapidement forme avec une première boutique sur la rue Fabre à Montréal. Mais, il ne fit long feu. C’est au second essai que le modèle d’affaires fut réellement défini.

« Ma première boutique était inspirée de la tradition belge, avec un côté très romantique », raconte Geneviève Grandbois. « Mais je ne voulais plus vendre des chocolats à l’ancienne. Je voulais créer de la nouveauté, explorer de nouvelles saveurs. »

Envie de découvrir la suite de son histoire ?

Consultez l’article complet sur le site Jecomprends.ca de la Banque Nationale

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER