Billets d'entrepreneurs · Mardi 28 juin 2016

Incarner une cause pour réussir en affaires

Le billet de David Côté

À ma grande surprise, on me décrit souvent comme un hyperactif. (Bon, c’est vrai que ma biographie est plutôt hétérogène pour un gars qui n’est pas allé à l’école!)

Je rencontre beaucoup de jeunes entrepreneurs en herbe qui m’idéalisent et qui sont en quête de l’idée du siècle. Ils cherchent le filon d’or, le concept qui fera passer leur petite startup à une grande entreprise en deux ans. Ils sont déjà stressés et me demandent comment je fais pour garder mon air calme de baba cool avec tous mes projets. Je réponds toujours par une question : « Si tu rencontrais un génie prêt à t’exaucer un vœu, un seul, que lui demanderais-tu? » Presque chaque fois, je suis surpris de constater leur embarras, une certaine gêne quand ils répondent « de l’argent » ou « je ne sais pas… » — les deux réponses les plus courantes.

Consultez aussi: L’histoire de David Côté, l’entrepreneur derrière Crudessence et Rise Kombucha

Seulement 5 % des gens ont une réponse claire, une vision, un rêve à accomplir. Et c’est à peu près le pourcentage d’entrepreneurs potentiels dans notre société.

Nous avons tous un petit quelque chose qui nous excite, qui nous empêche de dormir, qui nous donne des frissons. Nous avons tous un cadeau à offrir au monde ou un grand rêve à réaliser. Ça peut être aussi simple que bâtir des maisons en bâtons de popsicle ou aussi fou qu’éliminer le gaspillage alimentaire à l’échelle de la planète. Peu importe! Ça, c’est votre filon en or. Votre raison d’être. Ce terme évoque pourtant une dimension essentielle de la réussite, il représente la clé du vrai succès. On pourrait aussi parler de « cause » ou de « mission ».

Parce qu’avoir du succès ne signifie pas nécessairement bâtir une entreprise qui rapporte de l’argent. Du moins, plus maintenant. Ce n’est pas suffisant. Le succès, pour moi, c’est poursuivre ses rêves au quotidien pour le bien commun. C’est le seul secret pour se lever le matin et travailler jusqu’au soir, jour après jour, et tout en souriant jusqu’aux oreilles. C’est la seule façon d’éliminer le mot « travailler » de son vocabulaire et de le remplacer par l’expression « vivre à fond ». C’est aussi la seule façon d’être décrit comme un hyperactif alors qu’on se sent tout à fait relax.

« Quand on épouse une cause, l'argent vient naturellement. Pourquoi? Parce qu'on devient magnétique. »

Quand le désir de réussir dépasse les motivations personnelles et repose sur une volonté de régler un problème ou de combler un besoin criant, le projet rayonne soudainement. Ça parle, ça touche, ça fait vivre des émotions, et les autres veulent alors se joindre à nous pour servir la cause. Les consommateurs ont changé. Le monde recherche un sens profond à la vie. Nous cherchons des biens et services qui racontent une histoire, qui nous font vibrer. Il y a quelques années, nous nous satisfaisions des produits tant qu’ils étaient de qualité et offerts à bon prix. Aujourd’hui, nous voulons savoir qui se trouve derrière eux et pourquoi.

Jamais autant d’entrepreneurs ne se sont élevés au rang de célébrités qu’au cours des cinq dernières années.

Si vous avez un projet d’entreprise et que vous vous creusez la tête sur la façon de convaincre les consommateurs de son bien-fondé, vous faites fausse route. Par contre, si vous avez des étincelles dans les yeux et des frissons lorsque vous présentez votre idée et que votre enthousiasme est même contagieux pour votre entourage, vous réussirez. C’est aussi simple que ça! 


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER