Histoires d'entrepreneurs · Lundi 15 février 2016

Un incubateur à idées, entre design et ingénierie

L’histoire de Félix Marzell

Félix Marzell est un jeune entrepreneur comblé. À la tête de l’agence créative DIX au carré qui intervient dans le domaine du design et de l’ingénierie du divertissement, le chef d’entreprise montréalais multiplie les projets d’envergure.

Titulaire d’un baccalauréat en design de l’Université de Montréal, Félix Marzell décide en 2011 d’aller étudier en technologie des arts de la scène à l’École Polytechnique de Montréal. C’est là qu’il rencontre David Barabé, ingénieur mécanique, avec lequel il s’associera pour fonder l’agence DIX au carré en 2012.

Fusion de savoir-faire ...

DIX au carré naît de l’alliance du design et de l’ingénierie. Après avoir collaboré dans le cadre d’un premier projet, le duo québécois décide de s’associer. « Nous avons pris conscience de la complémentarité de nos compétences, se souvient Félix Marzell. Pour nous, devenir entrepreneur s’est fait tout naturellement. » Il se charge du travail de conception pendant que son associé David Barabé s’occupe de la réalisation technique.

Modélisation, prototypage, fabrication, assemblage, test de performance ou finition... L’agence DIX au carré fait appel à de nombreuses compétences qu’elle met au service de la scénographie et du divertissement. Ses créations se déploient aussi bien sous la forme d’installations publiques que d’aménagements privés, ou encore, dans le cadre d’expositions.

“ J’ai pris conscience que j’étais un entrepreneur le jour où je me suis rendu compte que j’avais besoin d’une équipe pour construire quelque chose de plus grand. ”

— Félix Marzell

... pour un terrain de jeu dédié aux concepteurs

L’atout majeur de l’entreprise réside dans un espace de 418 mètres carrés entièrement consacré à la recherche et au développement. Lorsqu’on lui demande ce qui distingue sa société de la concurrence, Félix Marzell répond sans hésitation : « Notre lieu est un vivier d’idées, un terrain de jeu où les concepts les plus fous prennent forme. C’est un véritable laboratoire, notre terrain de jeu favori ».

Dans un avenir proche, le plus grand défi pour DIX au carré sera de gérer sa croissance pour éviter de devenir victime de son succès. Il lui faut grandir et s’épanouir au bon rythme tout en continuant à soutenir la symbiose entre les deux entrepreneurs.

« À DIX au carré, comme entrepreneurs, l’un de nos grands défis consiste aussi à recruter les plus grands rêveurs, ceux qui veulent aller plus loin, qui désirent déployer leur plein potentiel », explique M. Marzell, qui gère aussi le développement des affaires. En alliant compétence technique et sensibilité créative, capacité technologique et finesse artistique, la société a connu de nombreux succès : l’Urbanoscope ou le mobilier urbain installé devant l’édicule de la station de métro Mont-Royal.

Transmettre pour rendre meilleur

Finalistes en 2013 du Défi OSEntreprendre, les deux associés souhaitent à leur tour offrir leur aide à la nouvelle génération d’entrepreneurs. Ils ont ainsi accepté de faire partie du jury d’honneur de l’édition 2014 du Défi OSEntreprendre pour le district Est de Montréal.

En fin, l’expansion à l’international de DIX au carré est imminente. « La dépense d’énergie est phénoménale lorsqu’on souhaite s’exporter. C’est tout un défi! », s’exclame Félix Marzell.

Le meilleur conseil qu’adresserait le chef d’entreprise à de jeunes entrepreneurs? « Suivre son instinct. S’il est important de solliciter l’avis de personnes extérieures, c’est à l’entrepreneur qu’il revient de prendre la décision définitive. Entreprendre, c’est faire des choix. »

DIX au carré en quelques chiffres

  • 9 : le nombre d’employés de l’agence
  • 300 : le nombre de projets réalisés depuis la création de l’agence
  • 30% : le taux minimal de la croissance annuelle depuis la fondation de l’agence
  • 4500 pi2 : la superficie du studio destiné à la recherche et au développement

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site web de DIX au carré


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER