Histoires d'entrepreneurs · Vendredi 20 mai 2016

Le Groupe ProSanté : la santé, c’est payant!

L’histoire de Geneviève Babin

Femme de conviction, Geneviève Babin a fait le choix de l’entrepreneuriat en 2011 en rachetant avec un associé le Groupe Renaud, spécialiste des programmes de santé et de mieux-être au travail. Entrepreneure accomplie et mère épanouie, elle a depuis rebaptisé la société Groupe ProSanté et est animée de la même flamme qu’à ses débuts.

Alors qu’elle dirige le développement et les relations clients au sein du cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) de Québec, Geneviève Babin traite le dossier de revente d’une société qui offre des services de santé et de mieux-être en entreprise. Ce dossier annonce le début d’une nouvelle aventure!

Processus de rachat

Le Groupe Renaud a 15 ans d’existence, un modèle qui a fait ses preuves et une excellente réputation. Quand Geneviève Babin présente la société à Steve Griffin, à la fois ami et un repreneur potentiel, ce dernier est frappé par l’enthousiasme avec lequel elle parle de l’entreprise dont elle aime le modèle d’affaires, le positionnement et les perspectives de développement.

« Il m’a convaincue de reprendre l’entreprise avec lui. Initialement, ce n’était pas évident, car l’entreprise était cliente de la société qui m’employait. »

Geneviève Babin réunit alors toutes ses économies et entreprend des démarches juridiques.

Les négociations avec PwC avancent et la transaction est conclue le 1er avril 2011. 

Consultez aussi : Acheter une entreprise : une bonne idée pour se lancer en affaires ?

« Dès le lundi suivant, nous rencontrions les employés un par un. Puis nous sommes allés voir tous les clients pour les rassurer et bien nous imprégner du contexte et du marché. »

- Geneviève Babin

L’entrepreneure et la conciliation travail-famille

Geneviève Babin apprend qu’elle est enceinte le lendemain du rachat de la société. « Je culpabilisais. Je me sentais dépourvue, très seule. Après 10 semaines, je l’ai annoncé à mon associé. » Steve Griffin accueille finalement la nouvelle avec sérénité.

Geneviève Babin accouche le 2 décembre, alors que le matin même, elle se trouvait encore à son bureau. Au fil du temps, l’entrepreneure réussit à trouver le juste équilibre entre son travail et son nouveau rôle de mère.

Le repreneuriat : pour une évolution de l’entreprise

Avant d’assumer seuls la direction des opérations, les deux nouveaux repreneurs travaillent de concert avec les anciens propriétaires pendant quatre mois.

Après la transition, l’heure est aux changements. Geneviève Babin et son associé ne tardent pas à mettre en œuvre leur plan d’affaires et à concrétiser leur vision. Ils retravaillent notamment l’image de marque et améliorent les processus internes.

Lorsqu’ils achètent une deuxième entreprise en 2015, ils décident de changer le nom de leur société pour lui permettre de se démarquer. Le nouveau Groupe ProSanté conserve l’ADN du Groupe Renaud, dont il renforce la synergie et étoffe la gamme de services. Le Groupe ProSanté offre notamment une aide psychologique aux employés des sociétés clientes. Les changements se font en douceur, le duo de repreneurs souhaitant une évolution, pas une révolution.

Aujourd’hui, des clients avouent à Geneviève Babin qu’ils n’auraient pas été capables d’implanter les programmes proposés à l’échelle du Canada sans les récentes améliorations apportées à Groupe ProSanté.

Pour rivaliser avec la concurrence, le Groupe a maintenu sa flexibilité opérationnelle « Dans notre marché, nous sommes comme un speedboat en présence de paquebots. Il faut grandir sans complexe », conclut l’entrepreneure.

Groupe ProSanté en chiffres

  • 20 : le nombre d’employés
  • 600 : le nombre de clients au Canada
  • 200 % : la croissance depuis le rachat du Groupe Renaud en 2011

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web du Groupe ProSanté


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER