Histoires d'entrepreneurs

Nesto: le prêt hypothécaire revisité, L’histoire de Malik Yacoubi

Jeudi 5 septembre 2019

Nesto: le prêt hypothécaire revisité

L’histoire de Malik Yacoubi

Malik Yacoubi et son associé ont entendu l’appel de l’entrepreneuriat dès l’université. Vingt ans et trois entreprises plus tard, ils ont mis sur pied leur quatrième bébé, Nesto. En un an d’existence à peine, la jeune pousse a grandi rapidement, si bien qu’elle compte déjà 22 employés et une vingtaine d’établissements financiers comme partenaires.

Malik Yacoubi voulait devenir entrepreneur depuis l’école secondaire. Son collègue Karim Benabdallah et lui n’ont pas attendu la fin de leurs études universitaires pour fonder leur première entreprise, une firme de conception d’hébergement Web. « La technologie et l’Internet étaient pour moi les meilleures façons d’accéder à l’entrepreneuriat », explique-t-il. 

« Nous étions jeunes et nous avons fait tous les mauvais choix qu’un entrepreneur peut faire, ajoute-t-il. Nous avons contracté un prêt de 100 000 $ en pensant que c’était beaucoup, nous avons loué un bureau, acheté de la publicité dans les Pages Jaunes… Puis, il y a eu le krach technologique. »

Le duo a alors vendu ses activités d’hébergement Web à une autre entreprise, puis a lancé Mobilito en 2004, « avant même que l’iPhone existe et que les gens utilisent leur mobile en permanence ». Cette jeune pousse proposait diverses activités liées à la mobilité, mais plus spécialement des solutions pour rendre les marques et les médias comme La Presse, Québecor et Workopolis accessibles sur les plateformes mobiles.

Deux ans plus tard, les deux complices ont fait la rencontre de l’investisseur actif Daniel Robichaud. Fondateur de PasswordBox (vendue à Intel depuis) entre autres entreprises, il détenait alors la société Telnip (spécialisée dans le paiement en ligne et appelée PaymentPin par la suite). Les trois hommes d’affaires ont décidé de lancer une coentreprise. 

Une première incursion comme employé

L’entreprise conjointe de PaymentPin et de Mobilito a mené ses activités jusqu’en 2010, soit jusqu’à la vente de Mobilito à Cossette Communications. Si Malik Yacoubi est ainsi entré au service de l’agence publicitaire, Karim Benabdallah est, quant à lui, demeuré dans l’équipe de PaymentPin. Trois ans plus tard, celle-ci a également été vendue, mais à un joueur américain situé à San Francisco.

Malik Yacoubi a travaillé pendant huit ans chez Cossette. Il y a été responsable du marketing mobile pendant deux ans, puis de l’ensemble du portfolio numérique de l’agence à l’échelle nationale. Il y a acquis une expérience solide en image de marque et en stratégie auprès de grandes marques comme TELUS, McDonald’s, Aéroplan et la Société des alcools du Québec.

Reconnaissant y avoir beaucoup appris, Malik Yacoubi précise toutefois que c’était son premier et son dernier emploi. « Cossette me donnait beaucoup de flexibilité, souligne-t-il. Malgré ça, j’avais ce désir d’être réellement le capitaine de mon propre bateau, de créer quelque chose à partir de rien. La vie d’entrepreneur, ce n’est pas pour tout le monde, mais quand on y a goûté, c’est comme une drogue : c’est difficile d’y renoncer. »

« Chassez le naturel, il revient au galop. »

Pendant cette période, Malik Yacoubi et Karim Benabdallah avaient exprimé le souhait de créer ensemble une autre entreprise dans le secteur de la technologie financière. « Nous avions tâté de la technologie financière avec PaymentPin avant même que le mot existe et nous savions que nous avions l’expérience nécessaire pour nous y replonger », soutient-il en ajoutant que son acolyte avait parallèlement mis en place toute la technologie pour créer une banque établie au Texas. 

Ils ont approché Daniel Robichaud, alors investisseur actif au sein de l’incubateur de technologie financière Diagram Venture, un fonds financé par Power Corporation. Après avoir obtenu du financement et ainsi réuni toutes les conditions nécessaires pour lancer leur nouvelle entreprise, ils ont fondé Nesto en mai 2018. L’outil en ligne de Nesto permet de comparer et de trouver rapidement un prêt hypothécaire. 

Le talent humain au cœur de la croissance

Lorsque Malik Yacoubi repense à tout le chemin parcouru depuis le lancement de Nesto, il ne peut nier le rôle important que Chase Belair et Damien Charbonneau, les partenaires qu’il s’est adjoints en plus de Karim Benabdallah pour fonder Nesto, ont joué dans la croissance rapide de la jeune pousse.

Il s’est entouré de Chase Belair, fils d’une des premières courtières hypothécaires au Canada, qui détenait des connaissances pointues dans tout ce qui touche le prêt et le courtage hypothécaires. Il a aussi fait appel au consultant Damien Charbonneau pour veiller aux opérations et, bien sûr, à Karim Benabdallah pour développer tout le volet technologique.

« Pendant les six premiers mois, 80 % de mon temps était consacré au recrutement, affirme le chef de la direction. En étant financés par Diagram Venture, nous avions les moyens d’investir dans les ressources humaines et la crédibilité nécessaire pour attirer les plus qualifiées afin de bâtir la meilleure équipe. »

Une fois les ressources en place, ils ont commencé à faire des essais sur le marché en lançant, étape par étape, la plateforme. Ce n’est qu’en octobre 2018 que l’opération de marketing a été mise en œuvre pour accueillir des clients, tout en continuant de faire grandir l’équipe, qui compte maintenant 22 employés.

L’expérience de Chase Belair a aussi accéléré la mise en relation et les partenariats avec les établissements financiers.

« Si offrir le meilleur prêt hypothécaire à nos clients est en tête de nos priorités, nous sommes conscients qu’entretenir de bonnes relations avec les prêteurs est également essentiel, c’est pourquoi nous avons travaillé sur ces deux fronts »

Malik Yacoubi

Nesto offre maintenant ses services dans trois grands marchés, soit au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique. « Nous comptons toutefois investir d’autres marchés afin de servir des Canadiens partout au pays d’ici la fin de l’année, ajoute-t-il. Nous avons déjà tout en place pour le faire, nous avons juste concentré nos efforts marketing au Québec et en Ontario pour l’instant. » 

L’entreprise entend aussi continuer à simplifier la vie des propriétaires en leur offrant d’autres services complémentaires. D’autres embauches sont également à prévoir, notamment pour les postes de technologues et de conseillers.

 

L’entreprise en chiffres

100 millions : le nombre de prêts hypothécaires qui devraient être consentis en 2019 par l’intermédiaire de Nesto

22 : le nombre d’employés

3 : le nombre de marchés desservis actuellement par Nesto

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site Web de Nesto