Histoires d'entrepreneurs

Le gentleman entrepreneur, L’histoire de Nicolas Gouin

Le gentleman entrepreneur

L’histoire de Nicolas Gouin

Créer des nœuds papillon en bois, c’est l’idée d’affaires qu’a eue Nicolas Gouin lors d’un échange universitaire en 2015. Aujourd’hui, cet adepte du style urbain chic est à la tête d’Ürbwa, une entreprise engagée qui offre à sa clientèle des accessoires de mode masculine en bois.

C’est en dirigeant l’organisation d’un événement de course à pied à Sherbrooke au profit des enfants malades en 2012 que naît chez Nicolas Gouin l’envie d’être entrepreneur. « Voir la foule courir m’a donné une grande satisfaction : j’ai eu l’impression d’avoir accompli quelque chose, raconte celui qui était alors étudiant en gestion commerciale. Partir de rien et poser des briques, une à une, afin d’agir concrètement en faveur des enfants m’a beaucoup plu. » 


Le raffinement du bois exotique

Après avoir rencontré des entrepreneurs lors d’une mission commerciale de l’Université Laval au Brésil, il part étudier le marketing à Hong Kong dans le cadre d’un échange universitaire. Pendant un voyage en Thaïlande, ses yeux se posent sur un porte-cartes professionnelles en bois, c’est à ce moment que le déclic se produit. Déambulant dans un centre commercial à son retour à Hong Kong, il se demande ce qu’il pourrait fabriquer en bois. C’est ainsi que, dans son esprit, germe l’idée du nœud papillon. « On a toujours travaillé le bois et, aujourd’hui, on est capables d’en faire des accessoires qui étaient jusqu’à présent confectionnés en tissu, dit-il. Le bois est un matériau durable et parfait pour donner un style à la fois classe et rétro à un homme. » 

Revenu au Québec, plan d’affaires en poche, celui qui ne connaît rien au travail du bois commence par rencontrer un ébéniste afin de vérifier la faisabilité de son projet. Il collabore également avec une firme spécialisée en design de mode pour mettre au point ses prototypes.

Au printemps 2016, Ürbwa voit le jour. Des bracelets, des étuis pour téléphones portables et des boutonnières viennent enrichir la gamme de nœuds papillon. Tous ces produits sont fabriqués à Sherbrooke à partir d’essences de bois exotiques comme le wengé, l’acajou ou encore le padouk. Vendus en ligne, ils sont également distribués dans 10 boutiques, majoritairement situées au Québec.

Changer la donne

Grâce à ses nœuds papillon, le jeune homme ne vise pas seulement à proposer des articles de qualité à ses clients. Il souhaite également que ses accessoires les inspirent sur le plan personnel et professionnel. « Mon objectif est de les aider à se démarquer afin qu’ils puissent devenir la meilleure version d’eux-mêmes », précise-t-il.

À travers Ürbwa, Nicolas Gouin tient aussi à soutenir des causes caritatives, comme la lutte contre le cancer de la prostate et les maladies cardiovasculaires.

« Ürbwa est une organisation à but lucratif, mais en tant que dirigeant d’entreprise, je pense qu’on a des responsabilités sociales. Créer une entreprise, c’est bien, mais pourquoi ne pas aller plus loin en essayant de produire un effet positif sur la société et sur la vie des gens? C’est une évidence pour moi! »

— Nicolas Gouin 

La soif de se dépasser

En 2017, il intègre l’Académie de la relève entrepreneuriale-CDPQ de l’Université Laval. Pendant un an, il tire profit d’une dizaine d’ateliers et d’un coaching grâce auxquels il développe des connaissances, notamment en stratégie et en gouvernance. « J’ai appris à prendre du recul, dit-il. En tant qu’entrepreneur, on a constamment le nez dans son entreprise et on perd son objectivité. À l’Académie, j’ai pu profiter du regard extérieur des autres entrepreneurs. »

Consultez aussi : Meubles Arboit-Poitras : du mobilier québécois de père en fille

En participant à ce programme, Nicolas Gouin, qui travaille seul tout en étant épaulé par deux stagiaires, parvient à briser l’isolement qu’il ressent parfois. « Nous pouvons partager les outils que nous utilisons, nos pratiques en matière de réseaux sociaux ainsi que de l’information sur les subventions disponibles. » 

Pour Nicolas Gouin, l’avenir d’Ürbwa passe par le lancement cette année de quatre nouveaux produits en bois : nœuds papillon pour enfants, pochettes pour vestons, boutons de manchettes et boutonnières aux formes abstraites. Il ambitionne également de développer le marché états-unien. Pour y parvenir, il cherche présentement un actionnaire doté de forces complémentaires qui partage sa vision de l’entrepreneuriat. Ensemble, il espère qu’ils généreront une synergie… solide comme le bois!

Ürbwa en chiffres

10 : le nombre de points de vente distribuant les produits Ürbwa

3 000 : le nombre d’articles pouvant être fabriqués chaque semaine

2 : le nombre par lequel on devrait pouvoir multiplier le chiffre d’affaires cette année

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web d’Ürbwa

À l'agenda