Pratico-pratique

Sid Lee et le monde, Pratico-pratique

Sid Lee et le monde

Pratico-pratique

Présenté par

Jean-François Bouchard est président et cofondateur de Sid Lee. Lorsqu’il parle de son entreprise, il aime affectueusement utiliser le terme « la boîte ». Pour lui, cette expression fait ressembler la multinationale à une PME tout en donnant le ton et l’image de Sid Lee. Incursion dans l’univers de Sid Lee, une très grosse « boîte ».

« Nous avons créé la boîte il y a une vingtaine d’années, dans un contexte économique difficile, explique Jean-François Bouchard à Éric Bujold, président de Banque Nationale – Gestion privée 1859. Nous avions cogné à la porte de toutes les grandes agences à Montréal, et personne n’avait voulu nous engager. J’étais avocat. Pourquoi embaucher un avocat? Heureusement, mon collègue était plus qualifié que moi… En désespoir de cause, nous avons créé notre propre job. De fil en aiguille, des collaborateurs se sont ajoutés, et notre partner Bertrand Cesvet est arrivé. Aujourd’hui, nous sommes à peu près 600 dans le monde. C’est vraiment un collectif. Environ 25 personnes dirigent la boîte.» Martin Lavigne, président de Financière Banque Nationale – Gestion de patrimoine, s’interroge sur la clé du succès de cette progression flamboyante. « Nous avons eu des moments clés quand, par exemple, le Cirque du Soleil, qui était client, est devenu partenaire et copropriétaire. Mais je pense que la raison fondamentale de notre succès est que nous n’avons jamais accepté l’industrie telle qu’elle était. Nous étions obsédés par l’idée de la réinventer! Nous partions de zéro, nous n’avions pas de clients, pas d’argent, pas d’expérience. Nous avons ainsi développé l’habitude de changer la boîte tout le temps. Notre philosophie, chez Sid Lee, c’est “si ça marche, c’est le temps de le changer”. Une façon de rester actuels, en phase avec ce qui se passe dans l’univers du marketing. Et c’était le début de l’ère numérique : nous avons embrassé ça à fond et avons bâti notre boîte sur cette fondation. », précise Jean-François Bouchard.

Envie d'EN SAVOIR PLUS?

Consultez l’article complet sur le site de la Banque Nationale

À l'agenda