Les bonnes questions · Jeudi 7 septembre 2017

Un entrepreneur doit-il être un bon vendeur?

Les avis de Zara-Emmanuelle Villani et d’autres entrepreneurs

Faut-il être un bon vendeur pour percer dans le milieu des affaires? Quels sont les éléments-clés d’un bon pitch de vente? Des entrepreneurs accomplis d’ici partagent leur avis sur la question.  

  

La vente est un aspect essentiel et inévitable de la vie d’un entrepreneur. Par contre, comme le souligne Nancy Simoneau du Groupe Simoneau dans notre capsule, c’est un champ de compétences qui s’acquiert au fil du temps. 


Zara-Emmanuelle Villani d’Enveloppe concept abonde dans le même sens, en mettant l’accent sur l’importance de bien connaître son marché pour se démarquer comme vendeur.

« Peu importe ce que l’on fait dans la vie, il faut être un bon vendeur. Le mot-clé pour moi, c’est la crédibilité. Il faut savoir maîtriser son industrie, son entreprise, son produit ou son service. »

Zara-Emmanuelle Villani 

Même si la présentation d’affaires met l’entrepreneur en lumière, il doit aussi faire preuve d’une écoute exemplaire.

« La vente, c’est avant tout de savoir écouter. Vendre, c’est être capable de comprendre ce que les gens ont besoin et de leur proposer quelque chose qui est en lien avec leur besoin, dans une fourchette de prix qui leur conviendra », mentionne David Parent, de PixMob.

Le discours et les arguments doivent également être adaptés en fonction de l’interlocuteur, rappelle l’entrepreneur en série Audry Larocque.

« Un bon pitch client, ça commence avec une compréhension intime de la personne à qui tu veux vendre. Il faut vraiment se mettre dans la peau du client. Si je vends au chef de la technologie, au chef marketing ou au chef des ventes, ce n’est pas pareil du tout. »

Consultez aussi : Doit-on partager son idée d’affaires?

 

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER