Pratico-pratique · Vendredi 27 mai 2016

Les anges financiers: donner des ailes aux entrepreneurs

Pratico-pratique

« Investir et s’investir » telle est la mission que s’est donnée le réseau Anges Québec. Regroupant pas moins de 165 membres investisseurs à travers la province, Anges Québec est toujours à l’affût de projets innovateurs et à la recherche d’entrepreneurs capables de les concrétiser. Et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que son fondateur et président-directeur général François Gilbert a bien voulu nous dresser un portrait de ses actions.


Démarrer du bon pied

Fondé en 2008, le réseau Anges Québec regroupe des investisseurs privés qui s’intéressent aux nouvelles entreprises ambitieuses et audacieuses. « Notre action focalise sur l’innovation au démarrage, explique François Gilbert. Environ 90 % des dossiers que nous finançons n’auraient pas trouvé d’argent ailleurs. »


L’ange financier doit travailler à rendre l’entrepreneur plus avisé et l’entreprise de celui-ci plus performante. « L’objectif premier de l’entrepreneur, ce n’est pas de faire de l’argent, c’est de réaliser et de se réaliser. C’est pourquoi nous voulons une entente juste et équitable pour les deux parties », souligne M. Gilbert.


Consultez aussi : Financer sa PME de multiples façons

Un profil d’entrepreneur

Pour François Gilbert, l’ange investisseur partage plusieurs points communs avec l’entrepreneur : « L’ange investisseur est un bâtisseur dans l’âme. Il doit posséder un excellent esprit d’analyse et la capacité de se projeter dans l’avenir. Comme l’entrepreneur, l’investisseur veut changer le monde. »

Les anges s’intéressent de prime abord à contribuer à l’essor de l’entreprise en apportant une valeur ajoutée aux projets d’affaires dans lesquels ils investissent. Pour permettre aux entrepreneurs de mener à bien leur projet d’entreprise, les anges investisseurs n’hésitent pas à mettre à contribution leur expertise d’affaires, leur réseau et leur temps. « Comme ange financier, notre rôle consiste à évaluer la viabilité d’un concept et à pousser l’entrepreneur à l’améliorer en cherchant toujours à s’adapter. Une bonne idée ne vient jamais prête à l’emploi. Il faut la faire germer, la faire évoluer, la confronter aux réalités du marché ».

Le dépôt d’un projet 

Pour présenter un projet aux investisseurs d’Anges Québec, l’entrepreneur doit déposer son plan d’affaires sur le site web du réseau et ce dernier recevra une première réponse dans les deux semaines qui suivent.

Si le projet est retenu, François Gilbert et ses membres convoquent l’entrepreneur à une première présentation, à Sherbrooke, à Montréal ou à Québec. Cette rencontre initiale comprend une présentation de huit minutes et une période de questions de huit minutes également.

Lorsque le projet retient l’attention de membres d’Anges Québec, une deuxième présentation est organisée une semaine plus tard. Celle-ci dure généralement une heure et demie.

Quand cette dernière présentation suscite des réactions favorables s’engage alors la phase de négociation des termes et conditions de l’entente, qui liera légalement l’entrepreneur et les investisseurs. Selon M. Gilbert, « l’ensemble de ce processus doit idéalement prendre trois mois, mais il arrive que ce soit plus rapide. En moyenne, nos procédures prennent quatre mois ».

Le profil des candidats

Si la tendance est aux startups dont l’activité se situe essentiellement dans les domaines des hautes technologies, les anges investisseurs québécois s’intéressent aussi aux activités liées au développement durable, aux biotechnologies, au commerce électronique et à l’industrie du logiciel.

Anges Québec a investi dans de nombreuses entreprises québécoises, dont BonLook et Frank & Oak (commerce en ligne), Hexoskin (technologie vestimentaire) ou Marmott Énergies et SCL Éléments (technologies propres).

« Au Québec, l’excellence de la formation, notamment technologique, rend les entrepreneurs très à l’aise avec le développement de produits, affirme François Gilbert. Ils le sont un peu moins en matière de mise en marché, de commercialisation et de vente. C’est sur ces plans que nous intervenons le plus souvent. »

Tous à vos plans d’affaires!

Anges Québec en chiffres 

  • 165 : le nombre de membres faisant partie du réseau Anges Québec
  • 719 : le nombre d’investissements réalisés par tous les membres
  • 5 : le nombre moyen d’investissements par membre
  • 53 : le nombre de sociétés accompagnées par Anges Québec depuis sa création en 2008
  • 600 000 : l’investissement moyen par dossier en dollars
  • 85 000 000 : l’investissement total d’Anges Québec depuis sa création en dollars

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site web d’Anges Québec 

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER