Histoires d'entrepreneurs · Mardi 23 mai 2017

Mamzells : la patate au goût du jour

L’histoire d’Audrey Bouliane

Contenu présenté par

Mamzells réinvente la façon de commercialiser la pomme de terre. Sacs plus petits, saveurs tendances et utilisation facile pour les soirs de semaine à la course. Rien n’arrête cette division du groupe Québec Parmentier

Les pommes de terre Mamzells se vendent en format de 1,5 à 5 livres, adaptées à la vie moderne - pas longues à cuire, sans besoin de les peler -, prêtes pour la friture, le four, la micro-onde ou la purée. Et elles se déclinent en trois saveurs naturelles : beurre, noisette et parfumée. « Nous avons réinventé la pomme de terre pour en faire un produit tendance », explique Audrey Boulianne, agronome et directrice de l'innovation chez Québec Parmentier.

S'unir pour innover

L'entreprise, du nom du fameux potage, est le regroupement de 25 familles de producteurs de pommes de terre de semences, de table, de transformation, et dont les activités vont de l'entreposage à l'emballage jusqu'à la mise en marché. Le groupe, qui a créé sa propre chaîne de valeur, n'est pas un courtier et met en marché 115 millions de livres de pommes de terre, soit 97% de la production de ses membres.

Mamzells a incubé dans un contexte où les pertes de ventes de pommes de terre sont de 2% par année depuis vingt ans. Les régimes à la mode, comme celui de Montignac, n'ont pas aidé la cause. « L'entreprise, dont le budget représente 23% du chiffre d'affaires de Québec Parmentier, s'est tournée vers l'innovation », explique Audrey Boulianne. L'union fait la force, ajoute-t-elle, car aucune des entreprises membres n'aurait pu à elle seule se doter d'une enveloppe de recherche adéquate.

Pour connaître la suite : https://blogues.desjardins.com/coopmoi/2017/02/mamzells-la-pomme-de-terre-reinventee.php


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER