Le grand déclic · Lundi 22 août 2016

Comment Louis-Philippe Maurice de Busbud s'est lancé en affaires

Le grand déclic de
Louis-Philippe Maurice

«  Ce que ça prend pour devenir entrepreneur, c’est une volonté de changer le statu quo, de remuer les affaires et de ne pas avoir peur de prendre des risques. » 

— Louis-Philippe Maurice

La première fois qu’il entend parler d’entrepreneuriat, LP Maurice est au secondaire. Quelques années plus tard, alors qu’il voyage en Amérique latine, il se rend compte combien il est difficile de réserver un billet de bus avec son téléphone intelligent. L’idée d'un site de réservation en ligne de billets de bus germe dans son esprit. C'est ainsi que naît Busbud. Tout en continuant à voyager, il prend des notes dans le but d’approfondir sa réflexion. 

De retour à Montréal, il fait part de ses notes à deux de ses amis qui rejoindront l’entreprise à temps plein après quelques mois.

LP Maurice reconnaît que la réussite de Busbud tient dans la réunion des meilleurs talents. Ses deux cofondateurs apportent au trio dirigeant une complémentarité sur laquelle se fonde leur succès. Selon l’entrepreneur montréalais, il est important de connaître ses lacunes et de bien s’entourer.

Consultez aussi : Saisir l'étincelle du démarrage

Busbud a bénéficié de l’aide d’entrepreneurs locaux. La société a disposé de nombreuses ressources offertes pour aider les jeunes entrepreneurs. Ressources financières, coaching, mentorat : au Québec, un éventail d’outils est proposé pour accélérer la réalisation d’un projet.

LP Maurice admet qu’à ses débuts, l’industrie de l’autobus lui était complètement étrangère. Il a malgré cela décidé de se lancer, car pour lui, la seule manière d’apprendre, c’est d’essayer, de prendre des risques. L’entrepreneuriat n’est pas affaire de certitudes, mais comme sur la route, l’important, c’est d’avancer!

Envie d'en savoir plus? 

Lisez le Billet d'entrepreneur de LP Maurice sur Devenir entrepreneur

Visitez le site de Busbud


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER