Pratico-pratique · Lundi 4 décembre 2017

Croître à l’international grâce aux partenariats

Pratico-pratique

Contenu présenté par

De plus en plus fréquemment, les compagnies choisissent la voie de la fusion-acquisition ou des alliances avec d’autres entreprises afin de croître à l’international. C’est pour eux une manière de réduire les risques et de maximiser les résultats. Découvrez comment a procédé Varitron, une entreprise de St-Hubert.

Le maître-mot de Michel Farley, président et chef de la direction de Varitron : partenariat! Il est convaincu qu’en misant sur les forces complémentaires d’autres entreprises, Varitron peut croître grandement. D’ailleurs, la devise de la compagnie est « Ensemble, nous ferons ce qu’il y a de meilleur pour vous ».

Une grande partie du développement de l’entreprise spécialisée en assemblage électronique, qui fête ses 25 ans cette année, repose sur ce principe d’alliance avec d’autres sociétés tant au Québec qu’à l’étranger. « Ça nous propulse beaucoup car, avec des partenaires, on est capables d’avoir une valeur ajoutée », affirme Michel Farley. Une valeur ajoutée, qui permet de répondre à des appels d’offres pour des projets de plus grande envergure et de pénétrer de nouveaux marchés porteurs.

Varitron compte aujourd’hui près de 400 employés et 3 bureaux à Saint-Hubert, Granby et aux États-Unis, dans le New Hampshire. Son chiffre d’affaires avoisine les 100 millions de dollars canadiens.

Envie d’en savoir plus ?

Consultez l’article complet sur le site de la Banque Nationale

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER