Histoires d'entrepreneurs · Jeudi 30 juin 2016

Groupe Cambli: une relève au parcours blindé

L’histoire de Véronique Tougas

À la tête d’une société familiale spécialisée dans la fabrication de fourgons tactiques et de camions blindés pour le transport de valeurs, Véronique Tougas est une entrepreneure passionnée. Lorsque le Groupe Cambli est secoué par une crise en 2012, Véronique sait trouver des solutions pour relancer l’entreprise qu’elle dirige aujourd’hui selon une vision orientée vers la diversification.


Avant d’intégrer définitivement le Groupe Cambli, Véronique Tougas termine d’abord ses études en comptabilité. C’est la volonté de son père, fondateur de l’entreprise, qui a toujours valorisé le parcours scolaire de sa fille.

Une relève familiale préparée

Véronique Tougas fait ses débuts dans l’entreprise en tant que commis comptable et gravit les échelons jusqu’à celui de vice-présidente, Finances. En 2010, quand le chiffre d’affaires double, son père songe à passer le flambeau. À 50 ans, il sent qu’il a moins d’énergie pour gérer le Groupe Cambli.  

En 2012, Véronique Tougas acquiert 51 % des actions avec droit de vote de l’entreprise sans toutefois être propriétaire de l’entreprise. Les actions avec droit de participation restent la propriété de son père. Dans les années qui suivent, même si ce dernier reste propriétaire de l’entreprise, la jeune entrepreneure est la décisionnaire. D’ici la fin de 2016, elle aura racheté 100 % des actions avec droit de participation de son père : 85 % lui reviendront et 15 % seront rachetées par son partenaire d’affaires.

C’est un modèle de relève assez atypique. Dans le cadre d’une reprise d’entreprise, la place du cédant est toujours un point crucial. Il y a beaucoup d’émotion et il faut garder la tête froide », explique-t-elle.


Une entrepreneure à l’épreuve de la crise

Cette relève s’organise alors que la société est sur le point de connaître sa crise la plus grave. La prise de fonction de Véronique Tougas sera loin d’être un long fleuve tranquille.

Au moment même où Véronique devient actionnaire de l’entreprise familiale, le Groupe Cambli connaît une crise financière sans précédent. Alors que la société est au bord de la faillite, Véronique Tougas s’affirme comme entrepreneure. « Il était temps d’imposer ma vision. C’est durant cette période que je suis vraiment devenue la dirigeante de mon entreprise. J’ai engagé un expert en redressement d’entreprise et, ensemble, nous avons remis Cambli sur les rails de la croissance », raconte-t-elle.

« L’entrepreneur, c’est celui qui aperçoit la lumière dans le brouillard. »

Des stratégies de diversification

Pour étendre sa gamme de produits, le Groupe Cambli achète en 2013 l’entreprise Hesse, qui produit des véhicules spécialisés dans le transport de boissons. Ce nouveau positionnement permet à la société de pénétrer le marché de la distribution et de la restauration.

Reconnu pour ses produits de sécurité, le Groupe Cambli explore également de nouveaux marchés au Moyen-Orient, notamment au Qatar. « J’y ai engagé un agent commercial, et nous sommes présents dans tous les événements organisés par notre industrie dans la région. »

Lorsqu’on lui parle de l’avenir de sa société, la présidente québécoise affirme privilégier la production de véhicules spécialisés, ce qui deviendrait la principale activité de l’entreprise d’ici cinq ans.

Le Groupe Cambli en chiffres

  • 130: le nombre d’employés
  • 25: le chiffre d’affaires de l’entreprise en millions de dollars canadiens; projection : de 75 à 100 millions d’ici 5 ans
  • 20 %: la croissance du Groupe Cambli en 2015

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web du Groupe Cambli


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER