Histoires d'entrepreneurs · Lundi 21 mars 2016

Chapelier des temps modernes

L’histoire d'Isaac Larose

Féru de style et de voyage, Isaac Larose a réussi dans l’une des capitales mondiales de la mode, Paris. Après avoir créé sa collection de casquettes et de chapeaux Larose Paris en 2012 avec son associé Marc Beaugé, ce Québécois coiffe aujourd’hui les têtes du monde entier.

Originaire de Québec, Isaac Larose est à Paris en échange universitaire depuis une semaine lorsqu’il se voit proposer d’assurer le stylisme d’une prise de vue pour le magazine Les Inrockuptibles. Son élégance atypique et son entregent lui permettent de rencontrer Marc Beaugé, qui deviendra son associé parisien.

Réussir à l’étranger avec le bon partenaire

Car Larose Paris, c’est avant tout l’histoire d’une rencontre, que le chapelier enthousiaste résume ainsi : « Lors d’une soirée, nous discutions avec Marc de choses et d’autres. Puis, nous nous sommes donné un défi : inscrire chacun de notre côté trois idées d’entreprises que nous aimerions lancer. Il s’est trouvé que, l’un comme l’autre, nous avions pensé à une collection de casquettes qui seraient fabriquées en France avec des matières haut de gamme et qui se porteraient avec un costume. » Larose Paris allait bientôt afficher ses meilleures intentions sur les têtes !

“ L’objectif n’a jamais été de faire de l’argent. Nous voulions simplement lancer un produit de qualité. ”

— Isaac Larose

Après s’être entouré d’une chapelière et d’un fournisseur, Isaac Larose lance sa première collection de casquettes à cinq pans en 2012, donnant ses lettres de noblesse à un couvre-chef issu de la culture urbaine.

Alors qu’il pense seulement les distribuer dans quatre points de vente parisiens, le créateur voit ses casquettes faire leur entrée dans 50 points de vente répartis dans 12 pays. « Nous avons été dépassés par ce premier succès. Nous ignorions tout des tarifications douanières, de la distribution, de la logistique. Nous avons appris vite, sans paniquer. »

Depuis 2014, Larose Paris a signé une entente avec un fabricant du sud de la France, qui fournit de grandes griffes telles Hermès et Comme des garçons. L’entrepreneur québécois et son associé gèrent la communication, le design, la vente et le développement de la marque pendant que leur partenaire s’occupe du financement, de la livraison et de la facturation.

Des collaborations au Québec

En plus de développer ses activités en Europe et en Asie, Isaac Larose continue de tisser des liens avec des enseignes québécoises. Larose Paris a ainsi présenté sa collection printemps-été 2015 dans la boutique montréalaise Michel Brisson, qui accueillait ainsi le premier événement de la marque au Canada.

En novembre 2015, le chapelier québécois a décidé de lancer avec Frank & Oak une minicollection de chapeaux produits en série limitée : Larose Paris x Frank & Oak. Pour Ethan Song, cofondateur de Frank & Oak, la collaboration avec Isaac Larose était une façon de souligner « l’admiration que nous avons pour le travail de Larose Paris et son désir de promouvoir le savoir-faire de la chapellerie. »

Se démarquer pour mieux réussir

Fort de ce succès, Larose Paris n’est toutefois pas à la recherche de volume. « Nous restons très sélectifs quant au choix de nos distributeurs, souligne l’entrepreneur. Nous ne souhaitons pas envahir le marché et préférons une croissance organique. Nous resterons une marque confidentielle, plus à recherche de qualité dans les silhouettes et les matériaux que de revenus financiers rapides. »

À ses jeunes compatriotes québécois qui souhaitent se lancer en affaires, Isaac Larose recommande de se démarquer. « Il faut se demander en quoi son produit ou son service sont novateurs, explique-t-il. Il faut être créatif et chercher à produire quelque chose qui n’est pas offert sur le marché. »

Qui a bonne tête ne manque pas de chapeaux.

Larose Paris en chiffres

  • 12 : le nombre de pays où la marque est distribuée
  • 50 : le nombre de points de vente actuels
  • 400 000 : le chiffre d’affaires de Larose Paris en dollars canadiens pour l’exercice 2015

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web de Larose Paris

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER