Pratico-pratique · Lundi 25 janvier 2016

L’art de se vendre

Pratico-pratique

Contenu présenté par

Savoir convaincre est un atout indéniable pour tout entrepreneur. Car avant même de convaincre ses clients que son produit répond à leurs besoins, l’entrepreneur doit d’abord convaincre des investisseurs et partenaires du potentiel de son projet d’entreprise. Se vendre est bel et bien un art qui peut s’améliorer avec la pratiques et ces quelques conseils et astuces.

Faire une première bonne impression

Avez-vous déjà entendu parler de l’elevator pitch ? C’est ce que vous diriez en 30 secondes pour solliciter un entretien auprès d’un client potentiel rencontré par hasard dans un ascenseur. Le pitch, c’est l’art de vendre une idée en très peu de temps. Peut-être avez-vous aussi préparé une présentation de 60 secondes que vous utilisez dans les activités de réseautage. Afin d’accrocher immédiatement l’intérêt des investisseurs potentiels, faites la synthèse de ces deux approches. Il ne vous resta plus ensuite qu’à développer les éléments de votre argumentaire un à un. « Il faut capter l’intérêt des investisseurs dans les 90 premières secondes, soutient Manon Desmarais, vice-présidente, Sélection des dossiers et Soutien à l’investissement, chez Anges Québec. C’est peut-être un cliché, mais on n’a pas deux chances de faire une première bonne impression. »

Envie d’en savoir plus?

Consultez l'article complet sur le site Jecomprends.ca de la Banque Nationale.

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER