Histoires d'entrepreneurs · Lundi 20 février 2017

Luminaire Authentik : un succès brillant

L'histoire de Maude Rondeau

Luminaire Authentik a d’abord pris forme dans la tête de deux passionnés de décoration, puis dans un garage de Bromont, dans les Cantons-de-l’Est. Plus de deux ans après sa fondation, la jeune entreprise fabrique, au Québec et de façon artisanale, des luminaires pour des clients partout en Amérique du Nord.

Le choix de luminaires au Québec a longtemps été limité, et ceux-ci étaient souvent coûteux et peu attrayants. Mais cela, c’était avant l’arrivée de Luminaire Authentik en janvier 2015. « Tout était fabriqué à l’étranger, sans grande recherche de style ni d’originalité, se souvient Maude Rondeau, qui travaillait alors dans le monde de la mode, de la vente et de la distribution de marques. Il y avait une demande pour des produits sur mesure faits au Québec. »

Par un heureux hasard, elle rencontre Pierre Gagné en 2014, un ingénieur qui s’était justement lancé dans la fabrication de luminaires. Débordé par la mise en marché et les ventes des produits de sa jeune entreprise, il accueille avec joie l’aide que lui propose celle qui était alors sa cliente. Leur complémentarité évidente les amène à s’associer. « Nous avions tous deux nos chasses gardées », souligne l’entrepreneure de 34 ans.

Le tandem décide dès lors d’établir son atelier de fabrication de luminaires résidentiels et commerciaux dans le garage de Maude Rondeau situé à Bromont, dans les Cantons-de-l’Est. Une salle de démonstration pour leurs produits de style industriel et contemporain est installée dans un bâtiment adjacent, qui était anciennement une école de rang. Peu de temps après, en juin 2015, Maude Rondeau démissionne de son ancien emploi, qui faisait office jusque-là de bouée de sauvetage.

Consultez aussi : Jarre : contrer le gaspillage alimentaire grâce au design

« C’est seulement à partir de ce moment que me suis investie à 100 % dans Luminaire Authentik. Avec le recul, je pense que j’aurais dû le faire dès le début du projet. Le démarrage d’une entreprise, c’est beaucoup d’efforts déployés et d’heures de sommeil sacrifiées. Tu dois avoir toute ton énergie pour le faire. »

Savoir se séparer en affaires

Tôt dans sa jeune existence, Luminaire Authentik reçoit un volume considérable de commandes de toutes sortes. Pour y répondre, la PME doit embaucher du personnel, agrandir son atelier de fabrication et accélérer le rythme de sa production. La croissance est inévitable.

Au même moment, Maude Rondeau sent son partenaire d’affaires, artisan dans l’âme, mal à l’aise devant cette nouvelle réalité. « Nos visions quant à l’avenir de Luminaire Authentik différaient, alors nous avons décidé de nous séparer à l’automne 2015 », raconte-t-elle. Les deux associés se sont laissés en bons termes, et Maude Rondeau est désormais seule à la barre de l’entreprise.

Le cumul des tâches réussit plutôt bien à l’entrepreneure pleine de ressources, qui se qualifie de « femme-orchestre ». Elle pilote le navire avec adresse, non sans frapper certains écueils au passage, notamment concernant l’embauche. « Ton entreprise, c’est comme ton bébé : tu n’as aucun recul par rapport à elle. Si tu n’as personne pour t’aider, tu es susceptible de prendre de très mauvaises décisions », prévient-elle.

Selon elle, il est essentiel de s’entourer de gens plus compétents que soi afin de compenser certaines faiblesses et de mettre en valeur ses forces. « C’est impossible de posséder toutes les cordes pour son arc », constate celle qui fait maintenant appel aux services de spécialistes en ressources humaines pour l’embauche des employés de Luminaire Authentik.

Un avenir entrepreneurial lumineux

Luminaire Authentik a récemment déménagé ses pénates dans une nouvelle usine. Dix fois plus grandes que l’ancien atelier, ces installations situées à West Brome, toujours dans les Cantons-de-l’Est, permettront à l’entreprise de soutenir sa croissance dans les prochaines années. « Les chaînes de restaurants et d’hôtels du Québec, du Canada et des États-Unis désirent des produits adaptés à leurs commerces. Elles sont responsables d’une grande partie de mon chiffre d’affaires », explique Maude Rondeau.

Le fait que Luminaire Authentik offre ses produits à prix moindre que plusieurs de ses concurrents n’est sans doute pas étranger à cette situation. « J’assure ma propre distribution, ce qui me permet de court-circuiter la chaîne, donc d’offrir des prix hautement concurrentiels tout en me gardant une marge de profit intéressante », analyse-t-elle. Par ailleurs, l’entrepreneure considère la forte présence de son entreprise sur le Web et dans les réseaux sociaux comme un élément clé de son succès.

À en juger par l’importance grandissante du luminaire en décoration ces dernières années, l’expansion de Luminaire Athentik n’est pas prête de ralentir. Bien au contraire. « C’est dans nos plans de faire exploser notre marque de commerce et de concevoir des collections de produits connexes », confie Maude Rondeau, toujours à l’affût des tendances.

Luminaire Authentik en chiffres

  • 7000 : la superficie en pieds carrés de la nouvelle usine de l’entreprise
  • 700 : la superficie en pieds carrés de l’ancien atelier de production
  • 10 : le nombre d’employés
  • 950 000 : le chiffre d’affaires en dollars canadiens en 2016

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web de Luminaire Authentik

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER