Histoires d'entrepreneurs

Motorleaf: des pousses intelligentes, L’histoire de Ramen Dutta

Motorleaf: des pousses intelligentes

L’histoire de Ramen Dutta

L’idée à l’origine de Motorleaf, fondée à Sutton en 2016, a germé dans la tête de Ramen Dutta, alors horticulteur amateur, qui désirait garder ses plantes en vie durant ses vacances. L’idée s’est développée et a donné lieu à la création d’un système qui utilise l’intelligence artificielle afin d’offrir aux agriculteurs de meilleures méthodes de contrôle et de prédiction des récoltes.

Ramen Dutta a entamé son parcours entrepreneurial dès qu’il s’est mis à concevoir un système qui lui permettrait de contrôler, à distance, l’irrigation et les paramètres nécessaires à la croissance de ses plantes. Il était alors consultant en génie agricole et partageait son bureau avec Alastair Monk qui, intéressé par ce projet, a décidé de le suivre dans l’aventure. Ensemble, ils ont créé un prototype rudimentaire, mais suffisamment convaincant, pour leur permettre de profiter du programme de l’accélérateur FounderFuel.

De l’idée au modèle d’affaires

Dès le début de sa participation au programme de FounderFuel, le duo entrevoyait déjà les façons dont l’utilisation des données pourrait contribuer à l’évolution des techniques d’agriculture et à la gestion des risques inhérents à une mauvaise planification. Devant tout ce potentiel, il a rapidement constaté qu’il lui fallait déterminer la niche de marché et le champ d’expertise sur lesquels il désirait se concentrer. « Nous étions alors utopistes, souligne Ramen Dutta. Nous voulions tout automatiser afin de permettre aux jardiniers de s’asseoir et de tout gérer depuis leur écran. L’idée a grandement évolué depuis. » 

Grâce à l’accélérateur, les deux entrepreneurs ont pu affiner leur vision et concentrer les activités de Motorleaf autour de deux axes : les algorithmes de prévision des récoltes et les capteurs de surveillance de la croissance en serre. À l’aide de ces outils, les producteurs peuvent planifier plus adéquatement leurs récoltes et réduire leur consommation d’énergie et d’eau. C’est pendant cette période que Ramen Dutta et son partenaire ont rencontré Scott Dickson Dagondon, qui allait se joindre à eux à titre de cofondateur et de directeur de l’intelligence artificielle. 

L’avantage de l’intelligence artificielle

L’utilisation de l’intelligence artificielle permet d’envisager le fonctionnement à long terme d’une serre, selon Scott Dickson Dagondon. « En ce moment, notre but est d’aider les agriculteurs à prendre de bonnes décisions à partir des données récoltées. Les façons de faire reposent encore en grande partie sur l’intuition et les meilleures pratiques, mais nous croyons qu’il faut exploiter le potentiel des données. Nous voulons éliminer les suppositions et les pertes. »

Aujourd’hui, Motorleaf commercialise ses services et logiciels qui font appel à l’intelligence artificielle pour gérer les activités des agriculteurs. L’entreprise investit également dans la recherche et le développement afin de mettre au point de nouveaux algorithmes performants. Mais surtout, grâce à un premier client qui lui a permis d’accumuler les données nécessaires, Motorleaf peut présenter une étude de cas qui démontre concrètement le potentiel de cette intelligence artificielle et que l’agriculture intelligente n’est pas une vision futuriste. 

« Nous avons bénéficié d’une conjoncture idéale, affirme Ramen Dutta. Nous savions que les technologies de pointe constituaient une industrie florissante et que l’intelligence artificielle attirait l’attention. Tout cela nous a permis d’intéresser les médias à notre projet, qui a ainsi eu bonne presse. » 

La vie en vert

Quoique les services offerts par l’équipe de Motorleaf puissent être utiles à d’autres types d’installations, les dirigeants désirent concentrer les activités de l’entreprise sur les serres, auprès desquelles l’expertise a été développée. Cette niche de marché représente à elle seule un fort potentiel de croissance pour Motorleaf, puisque plusieurs pays, comme les États-Unis où sa technologie est déjà utilisée, sont d’importants producteurs de légumes de serre. 

L’équipe de Motorleaf prévoit que l’entreprise connaîtra une croissance soutenue dans la prochaine année, car elle amorcera son deuxième tour de financement, les objectifs du premier tour ayant été atteints en mai 2018. La prochaine étape consistera ainsi à trouver les talents nécessaires pour favoriser le développement de l’entreprise. « Nous savons maintenant très précisément où nous nous dirigeons, déclare Ramen Dutta. Au début, nous avancions un peu à tâtons. Désormais, nous savons exactement où se trouve notre marché. Lorsque l’entreprise est composée de trois ou quatre personnes, celles-ci se partagent les tâches, qui ne sont pas assignées à un spécialiste en particulier. Puis, il vient un moment où il faut aller chercher des spécialistes pour répondre à des besoins précis. » C’est là qu’est rendue Motorleaf : l’entreprise doit trouver les personnes clés qui la propulseront en soutenant efficacement sa croissance. Plusieurs entrepreneurs trouvent cette tâche difficile, mais les cofondateurs de Motorleaf sont sûrs que l’ambiance de travail et le projet commun attireront des profils intéressants.

« Il est utile d’avoir une vision claire, qui est aussi communiquée à l’interne, et de croire en ce qui peut être accompli. Il suffit ensuite de trouver des personnes qui partagent cette vision et de les embaucher sans se presser, c’est-à-dire en prenant le temps de connaître les candidats afin de s’assurer qu’ils pourront bien s’intégrer dans l’équipe. »

Ramen Dutta

Le secret du succès selon Ramen Dutta? Interagir avec les clients et ne pas négliger la recherche. « Le défi de plusieurs entreprises en démarrage n’est pas d’avoir une vision, mais de démontrer le réalisme de celle-ci. Nous en sommes au point où nous croyons pouvoir dire avec assurance que notre concept est beau et qu’il pourra devenir indispensable. »

 

L’entreprise en chiffres

17 : le nombre d’employés

3 :  3 : le nombre de continents (Amérique, Europe, Asie) où les services de l’entreprise sont utilisés ou en voie de l’être 

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site Web de Motorleaf

Photo (de gauche à droite): Ramen Dutta et Scott Dickson Dagondon