Histoires d'entrepreneurs

Devoray: les aliments réinventés grâce à la 3D, L’histoire de Samuel Côté

Jeudi 28 novembre 2019

Devoray: les aliments réinventés grâce à la 3D

L’histoire de Samuel Côté

Passionné à la fois par l’entrepreneuriat et la technologie, Samuel Côté a emprunté très jeune dans la voie entrepreneuriale. Devoray, son entreprise actuelle, lui permet de repousser les limites du possible dans le secteur de l’alimentation et d’innover grâce à l’impression 3D. 

Samuel Côté a lancé sa première entreprise alors qu’il n’avait que 16 ans. Grâce à l’assistance du moteur de recherche Google pour régler les détails techniques, l’entrepreneur proposait ses services d’entretien de piscine. Au cégep, il s’est affairé à créer des sites Web pour différents clients, puis il a créé une entreprise de réparation de cellulaires. Samuel Côté, qui se dit lui-même geek de nature, a toujours été intéressé par le potentiel de la technologie, ce qui l’a amené à étudier en technologie du génie physique. « En fait, depuis que j’ai commencé, je n’ai jamais arrêté. Je n’ai même pas l’impression de travailler tellement j’aime ce que je fais ».

S’associer pour mieux développer

En 2013, Samuel Côté a lancé Troadey, une entreprise établie à Québec qui propose des services industriels d’impression 3D utilisant un très large éventail de matériaux — des métaux, comme le titane, jusqu’à la céramique en passant par divers alliages tel l’acier. L’expertise développée par Troadey a mené l’entrepreneur à s’associer à Nutriart, un très important transformateur agroalimentaire de la région, qui possède notamment la chaîne Laura Secord. Ensemble, ils ont créé Devoray à la fin de 2015, une entreprise d’impression 3D alimentaire.

En unissant ses forces à celles de son nouvel actionnaire, Samuel Côté a pu étoffer son offre grâce, entre autres, aux laboratoires, aux ingrédients, à l’atelier et à l’expérience logistique de Nutriart. Il a essentiellement passé les premières années à approcher des clients potentiels afin de voir ce qui générait le plus d’intérêt chez eux et à peaufiner la technologie. Devoray vend activement ses services depuis le début de 2019. En associant l’infrastructure d’un joueur établi comme Nutriart et l’expertise de pointe de Samuel Côté, Devoray est en mesure de faire profiter ses clients de délais de réponse très courts et d’une grande agilité sur le plan de l’exécution. 

Concrètement, Devoray a conçu une panoplie de machines ultraperformantes, dont la technologie (brevet en instance) permet d’imprimer des pièces alimentaires solides en trois dimensions pour le secteur alimentaire industriel selon une cadence qui peut atteindre plusieurs milliers de pièces à l’heure. Les plus connus de ces « objets comestibles » sont les pièces à cocktail composées de poudre aromatisée naturellement. « En fait, précise Samuel Côté, la grande nouveauté réside dans notre capacité de rendre le procédé d’impression 3D alimentaire économiquement viable pour la création de nouveaux produits ».

Créer un appétit pour la nouveauté

Devoray est d’abord une entreprise du secteur technologique plutôt que du domaine alimentaire, la nature inédite des services offerts a toutefois poussé Samuel Côté à élargir son offre de services. Au départ, l’idée de l’entrepreneur était d’approcher les grandes entreprises pour leur vendre les services d’impression 3D de Devoray, car il pensait que ces dernières disposaient des ressources nécessaires pour la conception et le marketing de produits alimentaires. La réalité s’est avérée autre. « Nous créons des machines et nous les faisons fonctionner pour les clients, mais nous devons souvent aussi concevoir le produit, à savoir son concept et sa recette en plus de son emballage. Le produit créé est, en fait, tellement nouveau qu’il faut accompagner dans le processus les clients qui aiment l’idée, mais qui ne savent pas trop quoi en faire ».

La technologie mise au point par Samuel Côté séduit en effet beaucoup d’entreprises. Ce dernier doit maintenant convertir cet intérêt en produit commercialisable. Là encore, l’apport de Nutriart s’avère crucial, car il permet d’assurer une constance dans l’approvisionnement, les recettes et la liste des ingrédients.

Évoluer aux côtés de géants

Le grand public a pu entendre parler de Devoray quand elle a dévoilé, en 2018, une série de pièces à cocktail prêtes-à-mixer, conçues grâce à un partenariat en alliance de marques avec la Société des alcools du Québec, une première pour cette dernière. Très populaires, ces produits ont procuré une belle visibilité à Devoray, qui travaille plus souvent dans l’ombre pour ses clients, une pratique très usuelle dans le secteur industriel. 

De fait, l’entreprise crée ainsi des produits pour plusieurs dizaines de marques au Canada, aux États-Unis et dans quelques pays d’Europe. Un produit à cocktail a d’ailleurs été conçu avec Bacardi à l’occasion de l’Halloween et des pièces de thé matcha seront lancées par Les Thés DAVIDsTEA à l’hiver 2019. Devoray fabrique également de nombreux produits pour les hôtels quatre et cinq étoiles (articles pour le minibar des chambres, cadeaux pour des clients privilégiés ou pour les participants de congrès), le tout étant créé à l’image de l’hôtel évidemment.

Faire sa marque

Dans les années à venir, Devoray compte continuer à développer des marchés, notamment au Canada et aux États-Unis. Pour l’entreprise de Québec, la Californie représente un pôle de croissance important, puisque l’État est influent en ce qui concerne les tendances alimentaires et se montre friand de technologies comme celle de Devoray. 

La stratégie de croissance de l’entreprise, qui ne compte que 10 employés, consiste à cibler de nouveaux marchés présentant un fort potentiel, puis à approcher directement le plus grand joueur de ces derniers.

« Nous disons toujours que nous ne voulons pas servir le plus de clients possible, mais les meilleurs clients possible. Nous recherchons de bons partenaires afin de créer de beaux lancements. »

Samuel Côté

De nouvelles niches commerciales, développées par des joueurs spécialisés dans leurs domaines respectifs, seront ainsi ciblées pour explorer de nouvelles avenues. Des cocktails aux aliments pour sportifs en passant par les produits relaxants, Devoray compte sur de nouveaux partenariats avec des entreprises bien établies pour en faire voir de toutes les couleurs aux consommateurs.

 

L’entreprise en chiffres

2  : le nombre d’actionnaires

10 : le nombre d’employés de Devoray

75 : nombre approximatif de produits conçus par Devoray à ce jour

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site Web de Devoray