Le grand déclic · Vendredi 12 février 2016

Zorah Biocosmétiques: faire les choses autrement

Le grand déclic de Mélissa Harvey


C’est lors d’un stage au Maroc que Mélissa Harvey découvre une coopérative de femmes berbères, où l’on cultive des arganiers pour produire de l’huile d’argan, un produit aux multiples propriétés.

Elle décide d’aider ces femmes en achetant leur production d’huile qu’elle revend à son retour à Montréal, au marché Jean-Talon. Le succès est immédiat et Mélissa vend tout son stock d’huile très rapidement. Elle a alors l’idée de cofonder avec Richard Morin Zorah biocosmétiques. « Lorsqu’on a une idée dans la tête, il faut d’abord y croire, persévérer puis la concrétiser lorsque l’occasion se présente. »

« Chez Zorah biocosmétiques, nous voulons faire les choses autrement pour un monde meilleur. »

— Melissa Harvey

Pour le duo d’entrepreneurs associés dans les affaires comme dans la vie, l’importance de l’humain est capitale et l’innovation, prioritaire.

Son service de recherche et développement lui permet de créer des soins biologiques innovants sans dérivé ni produit de synthèse.

Aujourd’hui, Zorah biocosmétiques est la seule entreprise en Amérique du Nord à proposer des produits cosmétiques entièrement biologiques, écologiques et équitables, et elle concurrence les grands joueurs du secteur des cosmétiques faits à partir de produits de synthèse.

ENVIE D'EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site web de Zorah biocosmétiques


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER