Histoires d'entrepreneurs

Bref: quand l’éphémère devient durable, L'histoire de Cynthia Moreau et de Maude St-Louis

Jeudi 28 novembre 2019

Bref: quand l’éphémère devient durable

L'histoire de Cynthia Moreau et de Maude St-Louis

Bref est le projet entrepreneurial réalisé par Maude St-Louis et Cynthia Moreau. C’est un espace-boutique permanent où curieux et amateurs d’art et de design peuvent s’immerger dans un univers conçu selon un thème mensuel et se procurer des objets fabriqués par des créateurs locaux triés sur le volet. 

Avant de s’unir dans l’aventure Bref, Cynthia Moreau et Maude St-Louis étaient travailleuses autonomes, l’une en stratégie de marque et l’autre en design d’environnement. Elles se sont connues par l’entremise d’une amie commune et caressaient toutes deux l’idée d’ouvrir un espace-boutique conceptuel, sans toutefois savoir exactement quelle forme ce projet pourrait prendre.

Dans cette optique, Maude St-Louis a pris l’initiative à l’automne 2015 d’ouvrir une boutique éphémère nommée Novembre dans le Mile-End, à Montréal. Elle désirait ainsi offrir une vitrine à plusieurs créateurs et artistes qui l’entouraient alors et aider ceux-ci à vendre leurs produits. 

À la même époque, Cynthia Moreau a finalement décidé de tirer un trait sur sa carrière consistant à faire rayonner d’autres marques afin de concevoir un projet de boutique éphémère. Elle a donc rédigé une liste de personnes avec lesquelles elle voulait travailler, liste sur laquelle figurait le nom de Maude St-Louis. Un dîner a suffi à les convaincre d’unir leurs forces pour jeter les bases de ce qui allait devenir Bref.

Créer une vitrine

Les deux entrepreneures se sont inscrites au programme du SAJE durant lequel elles ont ficelé leur concept. Comme le souligne Cynthia Moreau, en 2015, on trouvait peu d’endroits à Montréal où des créateurs émergents pouvaient se faire accompagner pour exposer et vendre le fruit de leur travail. « L’idée de base était de créer un espace où Maude et moi pouvions mettre à profit nos expertises respectives pour aider des créateurs à sortir de leur sous-sol pendant quelques semaines. » Grâce à cette vitrine, les entrepreneures veulent participer à l’essor d’une économie locale forte et renouvelée. 

Tenir boutique

En 2016, Bref a ouvert ses portes sur la rue Bernard, à Montréal, et organisé son premier vernissage. À cette époque, Bref possédait un site Web informatif, qui servait de vitrine à la fois pour l’espace-boutique et pour les créateurs, qu’il présentait en plus de leur démarche et de leur parcours. 

Le site Web transactionnel a été lancé en 2017. Celui-ci a demandé beaucoup de travail pour les cofondatrices, car il leur était difficile de conserver des stocks de tous les objets vendus en boutique. Au printemps 2019, elles ont retravaillé la plateforme et décidé d’optimiser la marchandise offerte sur le site. Ainsi, pour chaque thème, elles sélectionnent désormais une quarantaine de produits, qui sont ensuite mis en vente sur le site Web. Cette nouvelle façon de procéder facilite la gestion des stocks et garantit la diversité de l’offre.

Pour ce qui est de la sélection des œuvres et objets proposés par Bref, les deux comparses définissent d’abord ensemble un calendrier de thèmes qu’elles jugent inspirants et recherchent ensuite des artistes qui leur permettront de créer les univers correspondants. Elles ont ainsi pris la décision de ne pas fonctionner par appels de projets, mais plutôt de rechercher et de sélectionner elles-mêmes des créateurs pertinents en plus de développer certaines collaborations spéciales. « Notre gros trip est de partir à la recherche de créateurs qui nous permettent de créer une expérience et une collection, souligne Cynthia Moreau. Nous ne laisserions pas tomber cette partie de notre travail ni l’une ni l’autre. » Aujourd’hui, les deux entrepreneures reçoivent chaque semaine des propositions de créateurs, ce qui leur permet d’enrichir leur liste de designers à présenter et d’idées nouvelles à proposer. 

Déployer ses ailes

Maintenant que la boutique est bien établie, le duo songe maintenant à en assurer la croissance.

« Pour faire croître Bref, c’est illusoire de penser que l’entreprise peut, dans le Mile-End, encore quadrupler sa clientèle. Il faut faire voyager le concept et présenter Bref différemment. »

Cynthia Moreau

Pour ce faire, Bref organise différentes boutiques éphémères pour proposer à ses visiteurs une expérience originale et faire rayonner des créations locales. Ainsi, Bref a tenu boutique pendant un mois durant l’été 2019 à Gatineau, à proximité du chapiteau du Cirque du Soleil qui s’y était installé, afin d’animer les alentours de celui-ci. L’équipe a également participé au festival Mural, qui a eu lieu sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal, en décorant un conteneur au moyen d’œuvres locales. Auparavant, Bref avait aussi fait des apparitions sur les berges du canal de Lachine et même à Boston, à la demande d’un promoteur qui y avait fondé un village éphémère. 

Le commerce électronique demeure également un vecteur de croissance pour l’entreprise. Selon Cynthia Moreau, le défi à relever pour la portion Web réside dans le fait que Bref s’est fait connaître pour l’expérience immersive proposée dans l’espace-boutique, laquelle est fortement marquée par le thème exploité et la scénographie, ce qui est difficile à transposer sur le Web. « Notre entreprise n’est pas une boutique Web à la base, et nous voulons nous assurer que l’expérience offerte en ligne ne fait pas de Bref une boutique traditionnelle. »

Aujourd’hui, Maude St-Louis et Cynthia Moreau profitent de leur quotidien toujours différent, rempli de surprises et de nouveautés. Toutes deux multidisciplinaires, elles dirigent leur entreprise en apprenant chaque jour un peu plus sur les divers aspects de l’entrepreneuriat. « Depuis le début, nous unissons nos forces, affirme Cynthia Moreau. Grâce aux compétences de chacune de nous, nous parvenons à nous débrouiller… et à économiser beaucoup de sous! Nous nous ennuyons très rarement, puisque notre quotidien est rythmé par une multitude de tâches différentes. »

 

L’entreprise en chiffres

4 : le nombre d’employés de Bref

4 : le nombre de boutiques éphémères de Bref organisées en 2018-2019

Plus de 300 : le nombre de créateurs dont les oeuvres ont été présentées jusqu'à aujourd'hui

 

En savoir plus

Visitez le site Web de Bref