Billets d'entrepreneurs · Jeudi 8 juin 2017

Joindre la communauté entrepreneuriale pour mieux réussir

Le billet Clémentine du Pradel

À 18 ans, je voulais devenir une professionnelle de la bourse et des marchés financiers et quitter la France pour voir d’autres horizons. Je n’ai finalement jamais mis les pieds à Wall Street, mais cela fait maintenant huit ans que je suis installée à Montréal. J’y ai découvert ma passion pour l’entrepreneuriat en étant entourée d’amis entrepreneurs, en assurant la gestion d’une association étudiante et en prenant conscience qu’il était possible de travailler parallèlement à mes études.

Une fois mon baccalauréat en finance et en économie en poche, j’ai fait mes premières armes au SAJE Montréal Centre, où j’avais pour mission d’aider les entrepreneurs à créer et à développer leur entreprise. Cette expérience m’a permis de confirmer mon goût pour l’innovation et l’entrepreneuriat.

Les rencontres improbables sont souvent les plus enrichissantes

Il y a un peu plus d’un an et demi, j’ai fait la connaissance de Gilles de Saint-Exupéry et John-Robert Kelly, deux avocats passionnés par les formalités juridiques. Ils m’ont proposé de développer Lex Start, qui à l’époque n’était qu’une simple idée. Ils souhaitaient réaliser ce projet, mais ne pouvaient pas quitter leurs emplois respectifs. Aujourd’hui, je suis donc directrice générale et associée de Lex Start.

Économiser sur les frais juridiques liés au démarrage d’entreprise et créer une synergie entre les entrepreneurs et les avocats, c’est la motivation derrière la création de lexstart.ca, et c’est ce qui m’a poussée à me joindre à l’équipe. Le concept de l’entreprise m’a tout de suite accrochée, car il s’attaquait à un problème qui revenait souvent chez les entrepreneurs du SAJE. Proposant des contrats à prix fixe adaptés aux besoins des entrepreneurs en phase de démarrage, Lex Start garantit un service rapide de qualité.

Au mois d’octobre dernier, j’ai rencontré l’équipe de District 3, l’espace de coworking et l’accélérateur pour jeunes entreprises de l’Université Concordia, pour lui présenter notre offre de services et discuter avec elle d’un partenariat. Finalement, quelques mois plus tard, nous nous sommes associés au programme Product Market Fit (PMF) de District 3. C’est, entre autres, ce qui nous a permis de faire évoluer notre côté innovant et nos connaissances du marché.

Notre expérience au sein de District 3 est bénéfique pour le développement non seulement de notre entreprise, mais également de nos affaires. En effet, le partenariat pour lequel j’avais rencontré l’équipe de District 3 a finalement été conclu à la fin du mois de février 2017. Désormais, les jeunes entreprises partageant l’espace de cotravail de District 3 profitent d’une réduction sur le prix des contrats que nous offrons.

Faire partie d’un accélérateur est une expérience qui me plaît beaucoup, car elle me permet d’être entourée d’une équipe de mentors et de professionnels, et de profiter de nombreuses ressources, dont des formations. Très actuelle, l’approche de l’équipe de District 3 incite les entrepreneurs à se dépasser tout en leur offrant le recul nécessaire pour prendre de meilleures décisions.

Aussi, le fait de côtoyer d’autres entrepreneurs à la tête de jeunes entreprises me permet d’échanger et d’évoluer dans une communauté ayant des enjeux et une réalité similaires. Il arrive parfois que notre moral baisse un peu; dans ces moments, il est primordial d’échanger avec d’autres sur nos expériences respectives pour repartir de plus belle. Voilà ce qui constitue un véritable écosystème entrepreneurial!

Envie d’en savoir plus ?

Consultez le site Web de Lex Start


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER