Billets d'entrepreneurs

Entrepôt Auto Durocher : la place des femmes dans un monde masculin, Le billet de Dominique Durocher

Entrepôt Auto Durocher : la place des femmes dans un monde masculin

Le billet de Dominique Durocher

Dominique Durocher et sa sœur Marie-Claude ont toujours baigné dans l’univers de l’entrepreneuriat, leur grand-père ayant fondé Entrepôt Auto Durocher en 1968 avant d’en laisser les rênes à leur père. Le monde des affaires faisait donc souvent l’objet de conversations à la maison, ce qui a inévitablement guidé le choix de carrière des deux sœurs. Dominique Durocher nous raconte son parcours.

Mon parcours

C’est avec fierté que ma sœur et moi avons pris la tête de l’entreprise familiale qui célèbre cette année son 50e anniversaire. Pour en arriver là, j’ai d’abord dû faire ma place au sein de l’entreprise. J’ai commencé à y travailler à temps partiel à l’âge de 16 ans, puis j’ai grimpé les échelons un à un. Comme nous étions les filles du propriétaire, ma sœur et moi avons dû faire nos preuves! 

C’est durant l’année de mes 18 ans que mon père a commencé à m’emmener à divers encans d’automobiles. Encore aujourd’hui, je suis l’une des rares femmes parmi plus de 1 200 acheteurs. C’est un monde très masculin, mais j’ai l’impression que les acheteurs se sont tous montrés protecteurs envers moi et qu’ils m’ont aidée à prendre confiance alors que j’apprenais encore mon métier. J’ai bel et bien réussi à me tailler une place, à établir ma crédibilité et à me faire reconnaître dans le domaine.

Mon intérêt pour le monde des affaires m’a amenée à faire un baccalauréat en administration. J’ai ainsi acquis de solides connaissances en gestion d’entreprise. À ma sortie de l’université, je rêvais de travailler pour une grande boîte de marketing, mais j’ai rapidement réalisé que je pouvais également faire valoir mon talent au sein de l’équipe de marketing d’Entrepôt Auto Durocher. Je n’ai jamais regretté ma décision! 

À ce jour, le plus grand exploit de ma carrière a été de siéger durant six ans au conseil d’administration de l’Association des marchands de véhicules d’occasion du Québec. Là encore, j’étais la seule femme, mais j’étais aussi le plus jeune membre du conseil. Ma première année dans ce poste a été difficile. J’en étais à ma première expérience dans un conseil d’administration; je devais une fois de plus faire mes preuves et démontrer que je connaissais bien mon travail. Comme c’était effectivement le cas, je me suis rapidement intégrée au groupe — principalement composé d’hommes d’expérience — et mes connaissances y ont été mises à profit.

Une femme dans un monde d’hommes

Le plus grand défi de mon parcours de femme d’affaires dans le monde de l’automobile a consisté à me défaire de mon image de jeune fille encore inexpérimentée. Heureusement, ma sœur et moi sommes devenues les visages d’Entrepôt Auto Durocher il y a presque 13 ans déjà. Il était encore très rare à cette époque de voir deux femmes à la tête d’un concessionnaire automobile. Étant donné que plusieurs dans l’industrie nous connaissaient depuis notre enfance, il nous a fallu nous défaire de la perception qu’ils avaient de nous pour devenir aux yeux de tous des femmes bien établies dans le domaine de l’automobile et reconnues pour leurs connaissances. 

Chez Entrepôt Auto Durocher, nous prônons bien sûr l’égalité des hommes et des femmes. Au moment de l’embauche, nous privilégions le talent au sexe. Les femmes représentent environ 40 % de nos employés, ce qui est peu courant dans l’industrie. Elles occupent des postes variés, qui vont de la gestion d’équipe à la pratique de métiers plus manuels. Certaines d’entre elles sont spécialisées en mécanique. Nos nouvelles employées nous mentionnent souvent qu’elles ont eu énormément de difficultés à se trouver un emploi dans leur domaine et que c’est finalement chez nous qu’elles l’ont trouvé!

Étant moi-même mère, je sais à quel point il est difficile de concilier le travail et la famille. C’est probablement pourquoi ma sœur et moi sommes très compréhensives à l’égard de nos employées qui vivent cette réalité. Créer un climat inclusif pour tous est assurément un objectif de notre entreprise.

Savoir s’entourer

À la lumière de mon expérience en tant que leader et de l’évolution de mon rôle dans le milieu des affaires et de l’automobile, je suis convaincue que l’appui de mon entourage a grandement contribué à l’entrepreneure que je suis aujourd’hui. Tous m’ont accompagnée tandis que je gagnais en confiance pour assumer ce rôle et atteindre mes objectifs professionnels. Ainsi, je crois que la confiance en soi et la volonté sont des qualités nécessaires pour devenir un ou une entrepreneure et connaître le succès! 

Je dois également souligner le rôle de mentor que notre père a joué dans la carrière de ma sœur et la mienne. Il a cru en nous et nous a fait confiance tout au long de notre cheminement. Entrepôt Auto Durocher a beaucoup de beaux projets pour l’avenir, et nous voulons les réaliser à notre façon, en leur donnant nos couleurs et en démontrant l’étendue de notre talent.

Marie-Claude et moi sommes fières de montrer aux femmes qui veulent se lancer dans les affaires dans un domaine masculin que c’est bel et bien possible. Notre entreprise familiale est fière non seulement de connaître du succès, mais aussi de se positionner comme leader de l’inclusion de femmes talentueuses dans une industrie encore très masculine!

 

À l'agenda