Pratico-pratique

États financiers: 8 choses à savoir, Pratico-pratique

Vendredi 16 août 2019

États financiers: 8 choses à savoir

Pratico-pratique

Présenté par

Comprendre les états financiers d’une entreprise est un atout pour un investisseur. Cela lui permet de saisir les occasions et d’éviter certains pièges. Voici comment les analyser.

En quoi consistent les états financiers?

Les états financiers sont des documents qu’une compagnie doit présenter à son assemblée générale annuelle. Préparés généralement par un comptable professionnel agréé (CPA) avec l’aide de la direction, ils montrent différentes facettes de la santé financière d’une entreprise et doivent être approuvés par le conseil d’administration. Ils aident les administrateurs et les dirigeants à prendre de bonnes décisions.

Voici les trois principaux états financiers. 

  • Bilan ou état de la situation financière. Il présente les actifs, les dettes ainsi que le capital de l’entreprise à la date précise de la fin de l’exercice financier.
  • État des résultats. Il indique les revenus, les dépenses et les profits sur un exercice financier.
  • État des flux de trésorerie ou « état de l’évolution de la situation financière ». Il renseigne sur les activités de l’entreprise, son financement auprès de différents prêteurs et ses investissements. Il fait état des mouvements de trésorerie.

Comme investisseurs, vous pouvez y dénicher de précieuses informations. Voici quelques données à regarder attentivement.

1. Bénéfice par action

Ce ratio indique le montant du bénéfice net par rapport au nombre d’actions de l’entreprise. Autrement dit, c’est le montant que vous recevriez pour chaque action si l’entreprise reversait tous ses profits.

Généralement, cette donnée est déjà calculée dans les états financiers des compagnies publiques. En la comparant à celle des exercices précédents, elle permet d’évaluer le taux de croissance de l’entreprise, et de savoir la position de celle-ci par rapport à ses concurrents.
 

2. Valeur comptable par action

La valeur comptable par action est un ratio intéressant pour un futur investisseur. Il peut indiquer si le prix de l’action de l’entreprise est sous-évalué ou surévalué. Pour le calculer, soustrayez la valeur des actions privilégiées à l’avoir des actionnaires (les capitaux propres). Ensuite, divisez le résultat par le nombre d’actions en circulation.

Si le cours de l’action est inférieur à sa valeur comptable, le titre est possiblement sous-évalué. Il aurait alors de bonnes perspectives de croissance, et représenterait un achat potentiellement intéressant.

3. Recouvrement des comptes à recevoir

Dans les états financiers, les revenus devraient s’accroître plus vite que les comptes clients. Pour évaluer ce ratio, vous devez diviser les comptes débiteurs (compte à recevoir) par les revenus quotidiens. 

Un ratio élevé devrait vous mettre la puce à l’oreille : l’entreprise pourrait éventuellement avoir de la difficulté à se faire payer.
 

4. Liquidité

Le ratio de liquidité relative indique si l’entreprise peut remplir ses obligations immédiates sans vendre de stock et sans inclure ses frais payés d’avance. Pour le calculer, vous devez d’abord additionner l’encaisse, les comptes débiteurs et les placements à court terme. Ensuite, vous devez diviser le résultat par le passif à court terme. 

Le résultat obtenu vous indiquera si l’entreprise a de la difficulté à remplir ses engagements ou non.

 

Pour en savoir plus, consultez l'article complet sur le site de Banque Nationale.



À l'agenda