Histoires d'entrepreneurs · Jeudi 7 septembre 2017

L’ingrédient secret de Juliette & Chocolat : les valeurs fortes

L’histoire de Juliette Brun

Avec un nom de famille comme Brun et une dent sucrée, Juliette était prédestinée à bâtir son petit empire chocolaté. Non seulement la femme d’affaires derrière Juliette & Chocolat est gourmande, mais elle a une faim insatiable de croissance.

Sur les bancs de l’Université McGill, Juliette Brun caresse déjà l’idée de travailler à son compte. Comme beaucoup de jeunes de son âge, elle termine son baccalauréat en finance sans trop savoir quel chemin professionnel emprunter. À ce moment, les récriminations de son père, qui a évolué au sein de grandes institutions, refont surface : les projets qui n’aboutissent jamais, la lourdeur hiérarchique… Elle décide donc de renoncer au salariat et de lancer son entreprise de chocolat chaud, un de ses plus grands plaisirs d’enfance, pour réchauffer le cœur des Montréalais.

Elle ouvre sa première boutique sur la rue Saint-Denis en 2003, après être retournée dans sa France natale pour suivre une formation en crêperie et en chocolaterie. « C’était le moment opportun. J’étais jeune et, si je me plantais, j’allais retomber rapidement sur mes pieds », explique-t-elle.

Quelques mois après le lancement de Juliette & Chocolat, le compagnon de Juliette Brun, Lionel May, se greffe au projet. Aujourd’hui, le couple tient les rênes des huit succursales et d’un atelier de production tout en gérant une équipe de 300 personnes. « On se complète vraiment bien, on n’empiète jamais sur le terrain de l’autre. On est un peu comme le yin et le yang », rigole l’entrepreneure.

Consultez aussi : Chocolats Favoris : la savoureuse aventure de Dominique Brown

Elle reconnaît avoir eu de la chance lors du démarrage de son entreprise puisque le marché des cafés battait son plein à Montréal. Il lui semblait alors naturel de surfer sur la vague en y ajoutant une composante chocolatée qui manquait à sa ville d’adoption. « J’ai fait une étude de marché, et l’engouement était palpable », souligne-t-elle. Elle réussit donc rapidement à convaincre des investisseurs d’injecter de l’argent dans sa jeune entreprise.

Quatorze ans plus tard, la formule de Juliette & Chocolat a été calquée par des concurrents, mais cela n’effraie pas l’entrepreneure. « Ça nous force à développer des idées, innover etperfectionner nos façons de faire. Être capable de se remettre en question, c’est une richesse, ça nous permet d’exploiter notre potentiel d’évolution », précise-t-elle.



Un appétit pour la croissance

En plus de ses restaurants-boutiques, Juliette & Chocolat a désormais une boutique en ligne et distribue ses produits dans plus de 70 points de vente. Juliette Brun souhaite que son entreprise poursuive son expansion au Québec et dans le reste de l’Amérique du Nord. « On veut y aller par zone et bien s’implanter dans une région avant d’attaquer la suivante. Ça permet de mieux connaître le marché et de mieux le servir. En regroupant les boutiques, on fait également des économies d’échelle », mentionne-t-elle.

Même si la croissance de Juliette & Chocolat est contrôlée, elle s’accompagne de défis. « Chaque nouveau défi est plus grand que le dernier », constate l’entrepreneure. À chaque moment charnière, il importe pour elle de bien transmettre les valeurs de son entreprise, même si elle ne se trouve pas aussi souvent sur le terrain avec ses toques rouges. « Je dois embaucher les bonnes personnes et faire en sorte que les valeurs de Juliette & Chocolat ne se diluent pas avec le temps. »



Et le temps, la femme de 36 ans ne le voit pas filer. « Dans ma tête, j’ai encore 22 ans! », s’exclame cette mère de cinq enfants. Facile de concilier travail et famille? « J’ai trouvé mon équilibre professionnel en fondant ma famille », avoue-t-elle.


Elle est sans équivoque, jamais elle ne changerait de métier. L’entrepreneuriat, comme le chocolat, coule dans ses veines. Et même si ses enfants sont encore jeunes, son aînée envisage déjà de reprendre l’entreprise fondée par ses parents. « Peu importe qui reprendra le flambeau de Juliette & Chocolat, cette personne devra partager ma passion et mes valeurs », conclut-elle.

Juliette & Chocolat en chiffres :

300 : le nombre d’employés
50 : la quantité de chocolat en tonnes achetée par l’entreprise annuellement
36 : l’âge de Juliette Brun 

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER