Histoires d'entrepreneurs

Sofdesk: prospérer pour mieux redonner, L’histoire de Lennie Moreno

Sofdesk: prospérer pour mieux redonner

L’histoire de Lennie Moreno

C’est comme installateur de panneaux solaires que Lennie Moreno a eu le déclic : les entrepreneurs en bâtiment manquaient cruellement d’outils intégrés pour mener à bien leurs projets. Sofdesk était née, du moins en idée. 

Prendre un chemin différent

Lennie Moreno a quitté l’Ontario en 2014 pour revenir s’installer à Montréal afin de lancer son premier produit, Roofgraf. Très populaire, ce logiciel d’acquisition de nouveaux clients qui s’adresse aux couvreurs a permis à l’entrepreneur de développer le suivant : la plateforme de gestion de projet Solargraf. L’histoire devient, à ce moment, savoureuse : au moment de lancer ce nouveau produit, Sofdesk a refusé un financement de quelques millions de dollars parce qu’elle estimait l’offre moins intéressante que la proposition initiale. Pourquoi? Parce que Lennie Moreno croyait en son équipe et ne voulait pas de partenaires qui y croyaient moins que lui ou qui ne partageaient pas sa vision. 

Le produit a donc été lancé de façon autonome au début de 2016. Lennie Moreno a pris le volant de sa voiture et s’est dirigé vers la Californie. Il a planifié 18 rendez-vous avec des installateurs, puis signé 17 contrats. « Dans le premier mois, nous avions déjà 50 clients. J’ai ensuite pris le chemin de la Floride. En six mois, la valeur initiale de l’entreprise avait triplé. »

Comprendre les besoins

Sofdesk vise à aider les entrepreneurs à gérer les irritants pour leur permettre de se concentrer sur ce qu’ils préfèrent : bâtir. Et c’est en utilisant ses connaissances et en analysant les besoins dont on lui faisait part que Lennie Moreno a compris qu’aucun outil ne regroupait encore le design, le financement, la préparation de devis, la génération de pistes de clients, la gestion de projet et l’obtention de permis de construction. Solargraf a apporté une solution au problème.

Sa capacité à bien comprendre les besoins, Lennie Moreno l’attribue en partie à son expérience, mais surtout aux bonnes relations qu’il entretient avec ses clients, avec son équipe et avec ses mentors. Il croit également que son succès s’explique par sa volonté de servir une cause. « Je crois que les entrepreneurs qui s’intéressent trop au rendement de l’investissement ne sont pas de vrais entrepreneurs. La motivation profonde doit être beaucoup plus importante que celle de faire de l’argent. Dans mon cas, je veux acquérir la crédibilité nécessaire pour influencer positivement le cours des choses pour des personnes dans le besoin. » 

Savoir qui l’on est

Celui qui admet sans détour avoir toujours eu du mal à aimer travailler pour quelqu’un d’autre peut aujourd’hui aller au bout de ses idées. « Je dois me trouver dans des situations inconfortables pour canaliser mon énergie productive. Même si mes affaires vont bien, dans ma tête, je sais que je peux faire 100 fois mieux. Je ne m’assois jamais sur mes lauriers. » Ainsi, même si le fondateur de Sofdesk peut aujourd’hui se vanter d’être à la tête de la plateforme logicielle dans le domaine solaire la plus utilisée en Amérique du Nord, et ce, deux ans seulement après son lancement, il considère n’avoir toujours pas accompli son rêve. « Ce que je veux, c’est établir des fondations solides pour assurer la croissance de l’entreprise et consolider les emplois au sein de celle-ci. Mais plus encore, je veux bâtir ma crédibilité pour donner en retour à la communauté ». À ce chapitre, Lennie Moreno a déjà lancé sa fondation, appelée Clean Out Your Closet, qui collecte et redistribue des vêtements aux refuges qui accueillent des personnes dans le besoin. 

Croître en convainquant

Sofdesk a séduit les utilisateurs, mais également les investisseurs. Ainsi, l’entreprise a terminé en 2017 un tour de financement 
qui lui a permis de recueillir trois millions de dollars. Grâce à cette coquette somme, Sofdesk a recruté les membres dont avait besoin son conseil d’administration et elle a commencé à concevoir de nouveaux logiciels. La prochaine étape pour l’entreprise consistera d’ailleurs à percer d’autres marchés et d’autres champs d’expertise, comme la fenestration, la peinture et l’aménagement paysager.


Sofdesk en chiffres

2 : le nombre de sélections à des concours à ce jour en 2018 (Mercuriades et EY)
39 : le nombre d’employés de Sofdesk
33 : le nombre d’États américains dans lesquels est implantée Sofdesk
3 000 000 : la somme récoltée lors du tour de financement conclu au début 2017

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site Web de Sofdesk

À l'agenda