Histoires d'entrepreneurs

Boulangerie St-Donat : transmettre la recette du succès de père en fille, L’histoire de Marie-Ève St-Amour

Boulangerie St-Donat : transmettre la recette du succès de père en fille

L’histoire de Marie-Ève St-Amour

Marie-Ève St-Amour avait onze ans lorsque son père a racheté la Boulangerie St-Donat. Son adolescence et ses années d’études ont été rythmées par les coups de main donnés à la PME familiale. Une fois son baccalauréat en poche, prendre la relève s’est donc imposé naturellement aux yeux de la jeune femme qui est aujourd’hui PDG de l’entreprise.

Copropriétaire d’un club de golf à Saint-Donat, dans Lanaudière, le père de Marie-Ève St-Amour, Guillaume, fait l’acquisition de la Boulangerie St-Donat en 1989. À l’époque, il parle déjà de la possibilité que sa fille unique reprenne l’entreprise.

Un test de marché imprévu, mais concluant

Quand il se met à vendre des pointes de tarte aux golfeurs, ces derniers lui réclament la possibilité d’acheter des tartes entières. Guillaume St-Amour commence donc à les vendre à des dépanneurs, puis il décide de racheter la Boulangerie St-Donat, qui existe depuis 1924. 

Les week-ends, Marie-Ève St-Amour aide ses parents à servir les clients de la boulangerie. À la fin des années 1990, une fois ses études en communication achevées, elle choisit de suivre la voie paternelle. « Je me suis rendu compte que je voulais vivre à Saint-Donat et que j’aimais l’équipe, le domaine alimentaire et nos produits, explique-t-elle. Notre entreprise confectionne des desserts traditionnels à partir de recettes familiales et d’ingrédients simples. » Marie-Ève St-Amour commence par s’occuper de la planification de la production avant de devenir directrice générale de l’entreprise.

Consultez aussi : Michel Jodoin : la tradition familiale à saveur locale

De la boulangerie du village aux tablettes des supermarchés

Depuis son acquisition par la famille St-Amour, la Boulangerie St-Donat a bien grandi. Son territoire de distribution s’est considérablement étendu. Les tartes au sucre, les pets-de-sœur et les croustades aux pommes sont désormais vendus dans les grands supermarchés aux quatre coins du Québec. 

Pour s’attaquer à l’augmentation graduelle de la production, la Boulangerie St-Donat quitte le centre du village pour aller s’installer dans de nouveaux locaux bâtis sur des terrains appartenant à la grand-mère de Marie-Ève St-Amour.

Afin de se perfectionner en gestion, la jeune femme suit une formation à HEC Montréal et intègre la première cohorte de l’École d’Entrepreneurship de Beauce en 2010.

« Cela m’a donné une vision du savoir-être en entreprise et m’a appris à mieux me connaître pour bien m’entourer. »

— Marie-Ève St-Amour

Une transition en douceur

Au fil des années, la collaboration entre le père et la fille se poursuit de manière harmonieuse, tandis que le passage du flambeau à Marie-Ève St-Amour se profile à l’horizon. 

Dans la perspective de cette transition, la Boulangerie St-Donat, qui a cessé son activité boulangère en 2013 pour se concentrer sur les pâtisseries, décide de se doter d’un comité consultatif. Il est composé de membres du milieu des affaires choisis pour leurs forces qui complètent celles du duo à la tête de l’entreprise. « Nous sommes beaucoup dans l’opérationnel, souligne la nouvelle PDG, alors profiter de regards extérieurs nous aide à prendre du recul et à nous positionner sur le plan stratégique. »

Ce comité consultatif recommande le recours aux services d’un coach d’affaires pour préparer le transfert de l’entreprise de Guillaume à Marie-Ève St-Amour. Depuis deux ans, l’entrepreneure travaille donc avec une coach, qui lui apprend notamment à définir un plan annuel, à le décliner mensuellement et à prendre du recul quand survient une situation problématique.

À l’été 2017, le père et la fille se sentent tous les deux mûrs pour changer de casquette. « Un jour, raconte-t-elle, il m’a dit : “Je me sens prêt, je pense que toi aussi, on pourrait officialiser cela lors de la fête pour tes 40 ans”. La transition s’est effectuée avec beaucoup d’amour, de respect et d’écoute. »

Pas de grande révolution

Désormais, Guillaume St-Amour joue un rôle de mentor pour sa fille. Toujours aussi passionné, il assure notamment une veille de l’actualité du secteur de l’alimentation.

Quant à la nouvelle PDG, elle incarne la continuité de son père et a conservé la même fidèle équipe. Depuis plusieurs années, les produits de la Boulangerie St-Donat sont offerts en Ontario. « On aimerait renforcer notre réseau de distribution dans cette province et faire notre entrée dans d’autres provinces de l’Ouest canadien. »

L’entreprise, qui enregistre une croissance qui varie de 10 à 15 % chaque année, travaille également à la création de desserts succulents, mais moins sucrés afin de permettre à ses clients, de plus en plus soucieux de leur santé, de se faire plaisir sans culpabiliser.

Boulangerie St-Donat en chiffres

12 500 : le nombre de pâtisseries qui sortent chaque jour des fours de la Boulangerie St-Donat

1 000 : le nombre de points de distribution au Québec et en Ontario

30 : le nombre de produits commercialisés par l’entreprise 

65 : le nombre d’employés travaillant pour la Boulangerie St-Donat

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web de la Boulangerie St-Donat

À l'agenda