Voir plus loin

Mycélium: soutenir l’innovation en alimentation, Voir plus loin

Vendredi 25 octobre 2019

Mycélium: soutenir l’innovation en alimentation

Voir plus loin

Depuis le début de 2019, Québec héberge un incubateur voué à l’agroalimentaire afin de permettre aux jeunes entrepreneurs qui désirent concevoir un produit alimentaire à valeur ajoutée de profiter d’un programme de soutien, de formation et de mentorat. Discussion avec Jean-François Lessard, coordonnateur de Mycélium, sur ce qu’offre cette initiative. 

Mycélium, dont le nom évoque les ramifications souterraines des champignons, propose aux jeunes pousses innovantes un programme multifacette échelonné sur une année. Cette initiative de la Ville de Québec est gérée par AG-Bio Centre et des partenaires tels que Capitale entrepreneur, qui prend en charge le volet formation et accompagnement avec l’aide de divers intervenants qui proviennent notamment de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF), de l’Université Laval et de l’École hôtelière de la Capitale (EHC). Mycélium accueille des participants de tous horizons qui souhaitent concrétiser un projet axé sur l’innovation dans le secteur de l’alimentation, qu’il s’agisse d’une recette, d’un emballage, d’un procédé de fabrication ou d’une mise en marché novateurs. 

Par le biais des différents volets du programme, Mycélium vise à pousser les idéateurs à développer, à promouvoir et à commercialiser leur produit ou gamme de produits. Logé au centre du Grand Marché de Québec, l’organisme souhaite devenir la plaque tournante de l’écosystème alimentaire régional en s’associant à divers acteurs du milieu entrepreneurial. 

Mycélium s’adresse particulièrement aux nouveaux entrepreneurs qui veulent se familiariser avec les rouages du développement d’un projet agroalimentaire. Comme l’explique Jean-François Lessard, la grande majorité des projets incubés ne sont encore qu’une idée quand les entrepreneurs qui les portent arrivent à Mycélium. « Nous sommes précisément là pour les appuyer, les seconder et les amener à concrétiser leurs projets en veillant à ce qu’ils soient commercialement viables. » 

Former pour mieux démarrer

Le programme actuel, subventionné notamment par la Commission scolaire de la Capitale, coûte 3000 $ pour une année et comprend deux volets : formation et expérimentation. Chaque entrepreneur dont le projet est incubé suit, durant l’année, 120 heures de formation obligatoire dans divers domaines, choisis en fonction des compétences nécessaires à la réalisation de son projet. Selon le cas, il peut s’agir de comptabilité, de développement, de techniques de mise en marché, etc.

Grâce au réseau de mentors sélectionnés par l’EHC, les participants bénéficient de 22 heures de mentorat adapté à leurs besoins particuliers. À cela s’ajoutent différents ateliers et trois visites industrielles.

Faire opérer la magie dans la cuisine

Outre un espace d’entreposage, Mycélium possède une cuisine de 139 mètres carrés, laquelle est mise à la disposition des participants 40 heures par mois afin qu’ils puissent expérimenter et peaufiner leurs concepts. 

« Cela fait 24 ans que je suis dans le domaine de l’alimentation. J’ai travaillé pour de grandes entreprises du secteur qui possédaient leur propre laboratoire, mais je n’avais encore jamais vu de telles installations de prototypage! »

Jean-François Lessard
 

Tester le marché

Comme la réceptivité des futurs consommateurs et leur intérêt pour le nouveau produit sont des éléments importants du processus de mise en marché, les participants ont également accès à l’Espace innovation. Dans cet endroit d’expérimentation commerciale aménagé au cœur du Grand Marché, les entrepreneurs peuvent mettre en valeur leurs produits et les faire goûter à leur future clientèle. Il est à noter que cet espace (tout comme la cuisine expérimentale) est également offert en location aux entrepreneurs novateurs. Toujours au Grand Marché, Mycélium organise aussi des conférences le troisième samedi de chaque mois. 

Mycélium accompagne cet automne sa seconde cohorte, mais il devrait en accueillir trois par année dès 2020. 

 

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

info@monmycelium.com
418 835-2110