Histoires d'entrepreneurs

Maison Le Grand: croître en santé, L’histoire de Tatiana Bossy

Vendredi 10 janvier 2020

Maison Le Grand: croître en santé

L’histoire de Tatiana Bossy

Menés par le désir de faire découvrir le plaisir (et les bienfaits) de bien se nourrir au plus grand nombre possible, Tatiana Bossy et son conjoint Bernard Le Grand ont fondé dans les années 90 une entreprise proposant des aliments cuisinés frais. Aujourd’hui, le duo amorce une nouvelle phase de croissance en développant un nouveau créneau de l’offre alimentaire végétalienne.
 

Vert avant le temps

Dans ses jeunes années, Bernard Le Grand était musicien, batteur de rock et de jazz. Cependant, outre sa passion pour la musique, il s’intéressait grandement aux bénéfices d’une alimentation saine. Puis, au milieu des années 90, il a entrepris de créer une petite compagnie de prêt-à-manger proposant sandwichs et salades, des options fraîches et biologiques, aux ingrédients santé et qui étaient livrées à bicyclette aux épiceries naturelles du Grand Montréal. C’est ainsi que, bien avant que le quinoa ne soit à la mode, Bernard Le Grand, lui, offrait déjà du quinoa germé.

Peu de temps après, Bernard Le Grand et Tatiana Bossy se sont rencontrés et tout en fondant une famille, ils ont continué à s’intéresser à la relation étroite entre alimentation et santé. C’est à cette époque que Bernard a commencé à faire du pesto et que Tatiana a entrepris de l’appuyer dans les ventes. En 1998, motivés à la fois par leur mission d’aider les gens à être en meilleure forme et un fort engouement pour leur produit, le couple a officiellement fondé l’entreprise Maison LeGrand dans sa première incarnation, alors artisanale.

Une gamme de produits qui se développe

Depuis ses débuts, Maison LeGrand offre des produits frais, ce qui représente un défi de taille dans le domaine alimentaire. À cause de la difficulté de trouver des sous-traitants pour produire les recettes, mais également pour garder un bon contrôle de la qualité, l’entreprise a toujours été manufacturière, ce qui lui permet de superviser tous les aspects de la production des produits qui sont fabriqués chaque semaine, et ce, à l’année. 

En 2005, Maison LeGrand a commencé à vendre ses produits aux États-Unis, une expansion qui, chemin faisant, a nécessité des infrastructures de production plus importantes. C’est ainsi que les entrepreneurs ont fait construire une usine de production à Blainville et ont entrepris le prochain chapitre de leur croissance.

Suite à cela, des frais fixes notablement plus élevés et un intérêt grandissant des consommateurs pour une alimentation naturelle ont amené les entrepreneurs à se diversifier pour offrir une plus large gamme de produits. Bernard, chef spécialisé en alimentation végétale est donc retourné aux fourneaux. « Bernard a toujours développé les produits que nous proposons, précise Tatiana Bossy. Il n’exerce plus sa créativité en tant que musicien professionnel, mais il la canalise complètement dans la cuisine. » En sont ressortis des soupes, des houmous et des sauces, certains ayant fait leur place seulement pour un temps et d’autres devenant des classiques. Récemment, l’entreprise a également lancé deux nouveaux pestos et revu entièrement la recette du pesto de tomates séchées, afin de le rendre moins calorique et d’y ajouter les bienfaits des légumes fermentés (maison, évidemment).

Dans tout ce qui est créé par Maison LeGrand, Tatiana Bossy accorde une grande importance à leur mission de rendre accessibles des options santé à la population, tout en offrant des produits réellement délicieux. 

Des produits laitiers… végétaux

Dans la même veine, Maison LeGrand a lancé en 2019 une toute nouvelle gamme de produits « laitiers » à base de végétaux. Fromages, yogourts, et bientôt des beurres, s’ajouteront au catalogue de produits distribués partout au Canada ainsi qu’aux États-Unis.

Afin de se différencier et de répondre à leurs exigences strictes en termes de bénéfices pour la santé, les produits développés sont tous exempts de gommes et de saveurs ajoutées. Ce faisant, Tatiana Bossy croit fermement que Maison LeGrand se distinguera et réussira à convertir plus de gens au plaisir de bien manger en misant sur le végétal :

« Pour contrer les effets néfastes sur l’organisme du stress et des pesticides, par exemple, il est important de bien manger et le plus bio possible. C’est pourquoi nous voulons rendre les produits bios les plus abordables possible. Nous créons ces produits d’abord pour nous, mais nous voulons aider les gens aussi à travailler sur leur santé. » 

Devenir la référence dans le domaine

En plus d’être distribués dans plusieurs épiceries et points de vente spécialisés dans l’alimentation naturelle, les produits de Maison LeGrand sont tous disponibles dans les épiceries IGA du Québec et Sobeys du Canada ainsi que dans différentes bannières américaines. 

Dans les prochaines années, les deux gestionnaires aimeraient augmenter leurs parts de marché sur les côtes est et ouest du Canada et des États-Unis. Dans l’ouest du Canada, par exemple, où la population est friande de produits sains, l’enthousiasme est au rendez-vous. Pour ce faire, Maison Le Grand continuera à élargir sa gamme de produits « laitiers » tout en travaillant à devenir la marque de référence dans le domaine. « Nous voulons devenir une marque de confiance, reconnue pour prendre soin de ses produits et des consommateurs », précise Tatiana Bossy. 

Afin d’y parvenir, Bossy compte miser sur le contenu et l’éducation. Que ce soit par Instagram, par des partenariats avec d’autres marques et par leur nouveau site Web, Maison LeGrand saura se démarquer en devenant une référence, dans la mer de contenus existants.

« Il y a tellement de sites Web et d’influenceurs aujourd’hui… Comment donc se différencier? Par le partage de nos connaissances. Nous croyons qu’en mettant les légumes au centre de tout ce que l’on fait et en prônant la facilité de manger principalement des végétaux nous aurons une voix intéressante et unique. »

Tatiana Bossy

 

L’entreprise en chiffres

30 :  nombre approximatif de personnes qui travaillent à l’usine de Maison LeGrand

19 : nombre de produits distribués

9 : nombre de produits de la nouvelle gamme « laitière »

ENVIE D’EN SAVOIR PLUS?

Visitez le site Web de Maison Le Grand

 

À l'agenda