Histoires d'entrepreneurs · Lundi 14 mars 2016

Comment Credo accompagne les entrepreneurs

L’histoire de Christian Bélair

Réaliser des projets ayant des retombées sociales, c’est là le mot d’ordre de Christian Bélair. À la tête du bureau d’études Credo Productions, fondé en novembre 2014, et des bureaux collaboratifs de La Gare, inaugurés en décembre 2014, l’entrepreneur montréalais et ses partenaires enchaînent les projets avec aisance.

Tout juste rentré de Lyon, en France, où il a été convié par les Entretiens Jacques Cartier à un sommet sur la ville intelligente, Christian Bélair déborde d’enthousiasme. L’ancien président du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec multiplie les projets pour ses deux entreprises.

« Nous sommes allés à Lyon afin de consolider un peu plus les liens avec Montréal. Nos deux villes ont de nombreuses similitudes, dont des écosystèmes d’entreprises en démarrage très dynamiques. »

De l’importance des partenaires et du talent

Christian Bélair affirme que sa rencontre avec ses partenaires Louis Philippe Maurice et
Marie-Ève Boisvert a été déterminante. « C’est LP qui a fait le lien entre nous trois. Nous avons les mêmes valeurs, et c’est toujours stimulant de s’associer à des gens meilleurs que soi. Notre bureau d’études Credo permet d’imaginer, de produire ou d’accélérer les retombées sociales. »

“ Dans mon parcours, l’élément déclencheur, ce sont les individus, les rencontres. ”

— Christian Belair

Que ce soit pour Credo ou La Gare, l’humain tient une place prépondérante dans la gestion des affaires de M. Bélair. « Avec le lancement de mes deux entreprises, dit-il, j’ai surtout compris que le talent au sein d’une équipe est essentiel. C’est pourquoi, en collaboration avec Dynamo, ressource en mobilisation de collectivités, nous avons lancé le DynamicLabs, un programme de formation pour tout ce qui touche aux médias numériques. »

En outre, La Gare rassemble aujourd’hui plusieurs acteurs qui ont cru dans le projet. Ces partenaires majeurs et reconnus dans leur industrie respective rapprochent La Gare du volet incubateur qui est son objectif. L’espace collaboratif se veut un carrefour de rencontres pour entrepreneurs émergents. « Nous voulons que la personne qui s’installe à La Gare trouve des solutions dans la conduite de ses affaires auprès de son voisin de bureau. Au-delà du lieu, c’est l’interaction physique que nous recherchons.»

L’entrepreneur, facteur de changement de son écosystème

Christian Bélair s’est engagé dans l’aventure entrepreneuriale avec une idée en tête : changer le monde. S’inspirant du parcours de son grand-père (fondateur des magasins Sauvé et Frères), il ne voit dans ses projets qu’une manière de changer le monde en bouleversant certains codes établis.

Lorsqu’il envisage l’avenir, Christian Bélair est enthousiaste. « Mon équipe et moi, nous sommes engagés dans le projet Je fais Montréal. Nous travaillons à la réalisation de Parcours Galerie Banque Nationale dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal, qui auront lieu en 2017. Ce projet d’art public d’envergure, qui reliera l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau au centre-ville de Montréal, mettra en valeur la créativité et le dynamisme de notre ville. Nous sommes très fiers de participer au changement et d’être une force vive de l’impact social québécois. »

Credo en chiffres

  • 10 : le nombre d’employés de Credo
  • 20 : le nombre de projets de l’agence Credo en 2015

La Gare en chiffres

  • 52 : le nombre d’espaces en location de La Gare
  • 3 000 : le nombre de participants à des événements de La Gare dès les trois premiers mois de son existence
  • 10 000 : en pieds carrés, la surface de La Gare

Envie d’en savoir plus?

Visitez les sites Web de La Gare et de Credo

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER