Histoires d'entrepreneurs · Lundi 2 mai 2016

De l’entrepreneuriat à l’intrapreneuriat

L’histoire de la famille Faita

Elena Faita est arrivée au Québec avec sa famille en 1954, à l’âge de 7 ans. Peu de temps après leur arrivée, son père et ses frères ont fondé la quincaillerie Dante, qui était alors la première quincaillerie italienne à Montréal. Toute jeune, Elena a pu voir l’investissement de sa famille dans ce projet, et c’est ainsi qu’elle a découvert deux valeurs de l’entrepreneuriat : la rigueur et la passion.

Consultez aussi : Comment devenir un intrapreneur accompli

Dès qu’elle a été en âge de travailler, elle s’est investie dans la quincaillerie. Chaque membre de la famille y apportait, à sa manière, son renfort et ses compétences.  Grâce à ce travail d’équipe, la quincaillerie n’a eu de cesse de se développer.

Puis, à leur tour, les enfants d’Elena, inspirés par leur mère, sont venus aider et apprendre à la boutique. L’arrivée de sa fille Christina a permis de voir naître l’école de cuisine la Mezza Luna. Stefano, son fils, y est entré à 17 ans. Il y a acquis plusieurs qualités, dont le sens de la vente, l’entregent et l’esprit de gestionnaire. Stimulé par cette véritable école entrepreneuriale, il a par la suite ouvert deux restaurants : l’Impasto et le Gema.

Chaque entreprise familiale peut en faire naître une autre.
Informez-vous à propos de l’intrapreneuriat en visitant intrapreneuriat.org


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER