Pratico-pratique · Mardi 11 octobre 2016

5 leçons pour faire face aux défis de la mondialisation

Pratico-pratique

Contenu présenté par 

La mondialisation a un impact certain sur la production et la consommation des biens et des services, et ce, pour tous types d’industries. Lorsqu’on est entrepreneur, s’adapter à la concurrence des marchés émergents représente un défi supplémentaire à surmonter. Les entreprises du secteur du vêtement et de la mode, particulièrement concernées, ont dû revoir leurs stratégies pour survivre. Voici 5 leçons que toute entreprise peut tirer de leur expérience.

1- Regrouper les forces 

«L'union fait la force» prend tout son sens dans le contexte actuel. Cela aide à consolider les assises pour se démarquer ensuite. Certains joueurs du secteur du vêtement ont choisi d'intégrer les étapes allant de la conception à la livraison au consommateur. En maîtrisant tant la fabrication, la distribution que la vente, les entreprises contiennent les coûts et s'assurent de la qualité des produits, ce qui joue en faveur de la fusion de ces activités. 

2- Avoir un portrait réaliste de la situation

L'objectif : mieux diriger les actions et savoir sur quoi travailler en priorité. Dans le cas du secteur du vêtement et de la mode, un groupe de travail a été mis sur pied pour dresser un diagnostic. Cet exercice a permis de faire ressortir les forces et les faiblesses du secteur et a démontré que, si la mondialisation avait laissé de lourdes séquelles, il y avait beaucoup de travail à faire sur les aspects de l'image du secteur, le recrutement de la main-d'œuvre et les technologies utilisées. 

4 chantiers de travail ont ainsi été lancés : 

  • renforcer l'image de marque de l'industrie
  • trouver des solutions aux enjeux de main-d'œuvre 
  • aider à l'intégration des nouvelles technologies
  • favoriser l'aide à l'exportation

3- Changer les façons de faire

L'arrivée de nouveaux joueurs importants a certes des répercussions sur l'ensemble des activités d'un secteur, mais il est toujours possible de s'adapter et de profiter des occasions qui en découlent. Le secteur du vêtement et de la mode cherche à adopter de nouvelles façons de faire :

  • Opter pour des productions mixtes (conçues au Québec, fabriquées localement ou ailleurs), vendues ici ou un peu partout dans le monde. 
  • Établir de nouveaux réseaux de boutiques.
  • Concevoir des produits pour un marché de niche. 
  • Miser sur l'exportation.
  • S'adapter aux nouvelles tendances (comme le cybermagasinage) et créer des alliances avec d'autres secteurs.

Envie d’en savoir plus? Consultez l’article complet sur le site de Desjardins


je passe à l'action

À NE PAS MANQUER