Voir plus loin

5 entreprises d’ici qui tirent parti de l’intelligence artificielle, Voir plus loin

5 entreprises d’ici qui tirent parti de l’intelligence artificielle

Voir plus loin

Au cours des dernières années, l’intelligence artificielle (IA) a profondément transformé la façon dont on brasse des affaires au Québec et ailleurs. Découvrez cinq entreprises d’ici qui ont mis l’IA au cœur de leurs activités!

Chic Marie : le commerce de détail nouveau genre

Marie-Philip Simard travaillait dans un cabinet d’avocats quand elle a lancé Chic Marie. Son objectif? Rendre les tenues professionnelles plus abordables en mettant sur pied un service de location de vêtements. Pour réussir, l’entrepreneure compte sur l’originalité de son concept, mais aussi sur l’intelligence artificielle. Chic Marie veut intégrer l’IA à son service en ligne au moyen d’un robot-styliste. L’entreprise cherche ainsi à mieux connaître la personnalité et les goûts de ses clientes en analysant leurs choix précédents et leur activité dans les réseaux sociaux. 

 

Consultez l’histoire de Marie-Philip Simard

Local Logic : exploiter le potentiel des données urbaines

Vincent-Charles Hodder a transformé un projet universitaire en entreprise internationale! Sa plateforme agrège des données qui permettent de dénicher une maison en fonction de différents critères, comme la distance la séparant des transports en commun ou bien la proximité des parcs. Cet amoureux de la ville compile des mégadonnées qu’il traite grâce à l’intelligence artificielle. Son modèle, qui a fait ses preuves à Montréal, poursuit son chemin dans d’autres villes canadiennes et américaines.   


Lisez l’histoire de Vincent-Charles Hodder

Consultez aussi : Préparer son entreprise à l’intelligence artificielle

Comment Ubios rend les bâtiments résidentiels intelligents

Après avoir vendu son entreprise de sécurité informatique, Mathieu Lachaîne a lancé Ubios, une entreprise qui évolue dans le marché de la maison intelligente. Il a mis au point une unité murale qui combine un thermostat intelligent et une valve, qui surveille le débit d’eau et qui relève les irrégularités. La technologie d’Ubios allie donc l’Internet des objets à l’intelligence artificielle et collecte des données sur l’utilisation énergétique des occupants grâce à des capteurs branchés à Internet. Le système Ubios interprète les données recueillies à l’aide de l’intelligence artificielle pour adapter le comportement du bâtiment.  


Lisez l’histoire de Mathieu Lachaîne

Ask PAM : un vent de nouveauté en hôtellerie

Pamela Alfred a créé Ask PAM pour améliorer l’efficacité des concierges du secteur hôtelier et favoriser l’échange d’information entre eux en regroupant toutes leurs communications sur une même plateforme, que plus de 200 clients utilisent aujourd’hui. L’intelligence artificielle s’est imposée d’elle-même à l’entrepreneure lorsque cette dernière a pris conscience, au fil du temps, que sa plateforme collectait des données uniques sur l’industrie. Ask PAM collabore avec Microsoft pour traiter les données compilées. 


Lisez l’histoire de Pamela Alfred

Comment mnubo rend les objets intelligents

Frédéric Bastien de mnubo a fait le pari de l’Internet des objets et du traitement des données — un pari qu’il a remporté si on se fie au chiffre d’affaires de l’entreprise pour l’année 2016, lequel a enregistré une hausse de 600 % par rapport à l’année précédente. L’entreprise recueille, analyse et convertit des données au moyen des dernières avancées en apprentissage-machine et en intelligence artificielle. Sa plateforme de services transforme les données brutes en indicateurs et prédictions pour différents clients. 


Lisez l’histoire d’entrepreneur de Frédéric Bastien

 

À l'agenda