Histoires d'entrepreneurs · Mercredi 30 novembre 2016

m0851 : faire rimer créativité et humanité

L’histoire de Faye Mamarbachi

Enfant, Faye Mamarbachi décalquait les dessins de sacs réalisés par son père, Frédéric Mamarbachi, fondateur de la marque de maroquinerie m0851. Près de 30 ans plus tard et désormais vice-présidente responsable des opérations de l’entreprise, elle puise toujours sa motivation dans la liberté de créer.

« Les dessins de mon père m’ont toujours touchée, sa créativité a été et reste une grande source d’inspiration pour moi, explique celle qui est attirée depuis longtemps par l’art, notamment la photographie. On peut être créatif dans tous les services, même en comptabilité! »



C’est d’ailleurs en tant que graphiste que la jeune femme alors âgée de 23 ans a commencé à travailler au bureau de m0851, après avoir fait une incursion dans le terrain de l’entreprise comme vendeuse dans les magasins de New York et de Vancouver.

Par la suite, elle a pris la tête de la direction artistique, de l’image de marque, du marketing ainsi que des communications de m0851 avant d’en chapeauter également les ventes. « Je me suis toujours sentie à l’aise ici, précise la trentenaire et maman de jumeaux de quatre ans. Faire partie de m0851 est une seconde nature pour moi, c’est même viscéral. »

Consultez aussi : Isaac Larose : chapelier des temps modernes

Ce parcours d’une quinzaine d’années dans l’entreprise familiale s’est accompli d’autant plus naturellement pour Faye Mamarbachi qu’elle a grandi dans le commerce de détail. Avant de lancer Rugby North America, devenu m0851 en 2003, Frédéric Mamarbachi possédait déjà des magasins d’articles en cuir. « J’ai toujours été très impressionnée de voir mon père créer, gérer une équipe et concrétiser son rêve, se rappelle-t-elle. C’est un visionnaire, ce qu’il a fait est magique. »

Aujourd’hui, la passionnée du commerce de détail supervise aussi les 24 boutiques que possède m0851 dans le monde et prépare l’ouverture prochaine de quatre autres lieux de vente. « Mon père est resté assez discret, mais je souhaite que la marque m0851 gagne en visibilité, explique Faye Mamarbachi. L’objectif est donc d’installer des magasins dans des lieux passants. »

La croissance qui allie tradition et innovation

Grâce à cette expansion et aux efforts investis dans le développement du commerce électronique, l’entreprise ambitionne de doubler sa taille au cours des trois prochaines années. « Le commerce en ligne est essentiel, car il pourrait nous permettre de croître à l’étranger tout en restant une petite équipe », indique Faye Mamarbachi.

Avec m0851, cette diplômée en psychologie et en anthropologie a également trouvé une façon d’assouvir son besoin d’être proche des gens.

« C’est une marque reconnue pour son côté humain. Les acheteurs sont plus des fans que des clients. Ils parlent de nous avec émotion et nous racontent l’expérience qu’ils ont vécue grâce à m0851. »

Cette relation authentique, elle l’explique par le souci constant de l’entreprise montréalaise de confectionner localement des produits de qualité, sans tromper le public.

Y parvenir tout en conservant une approche artisanale représente un défi, surtout que la main-d’œuvre spécialisée en maroquinerie vieillit et que la relève est difficile à trouver. Au stress de la production s’ajoute celui de la mise en marché, mais Faye Mamarbachi a les nerfs solides! « Je remercie les obstacles, car ils constituent des possibilités de dépassement, reconnaît-elle. Et puis, avec l’expérience, on apprend à ne pas se laisser dominer par les émotions que chaque jour apporte. »

La fibre humaine de Faye Mamarbachi s’exprime également à travers le travail en groupe qu’elle affectionne tout particulièrement. « Je crois fermement que le succès des projets est basé sur le bon fonctionnement de l’équipe, affirme-t-elle. Chaque employé du bureau est en quelque sorte entrepreneur à son tour. »

Sa volonté de miser sur le travail collectif est également partagée par Frédéric Mamarbachi qui, dès la fin des années 1980, a opté pour un espace de travail à aire ouverte de type loft. « Résultat? Nous sommes tous très proches les uns des autres, ajoute-t-elle. J’aime l’idée qu’on s’entraide pour aller chercher le meilleur de chacun. »

m0851 en chiffres

  • 53 : le pourcentage de croissance du chiffre d’affaires pour 2016 – 2017
  • 70 : le pourcentage de la production réalisée à l’interne
  • 200 : le nombre d’employés
  • 24 : le nombre de boutiques en Amérique du Nord, en Asie et en Europe

Envie d’en savoir plus?

Visitez le site Web de m0851

 

je passe à l'action

À NE PAS MANQUER