Voir plus loin

3 mamans qui ont la bosse des affaires, Voir plus loin

3 mamans qui ont la bosse des affaires

Voir plus loin

Pour mieux concilier travail et famille, plusieurs femmes revoient leur plan de carrière et font le grand saut dans le monde de l’entrepreneuriat. Découvrez trois entrepreneures qui se sont inspirées de la maternité pour concrétiser leur rêve.

Bulle : quand maman devient entrepreneure

En devenant mère, Valérie Doran-Plante a constaté que bijoux et bébés ne faisaient pas toujours bon ménage. Celle qui fabriquait déjà des bijoux avant même d’avoir 10 ans a saisi l’occasion pour en concevoir à partir de silicone de qualité alimentaire, comme l’attache-suce qui demeure son produit vedette. Quand son entreprise Bulle est devenue rentable quelques mois après son lancement au printemps 2014, Valérie Doran-Plante a quitté son emploi de conseillère en ressources humaines pour s’y consacrer entièrement. 


Lisez l’histoire de Valérie Doran-Plante de Bulle

PopupCamp : la halte-garderie de tous les possibles

Durant son MBA, Geneviève Bégin emmenait sa fille à ses activités de réseautage. Durant celles-ci, elle constatait l’absence de nombre de ses collègues, surtout des femmes. Pour cette jeune mère, le refus de choisir entre la famille et la carrière a servi de déclencheur : il l’a amenée à offrir un service de garderie qui se greffe à des événements vers lesquels les jeunes parents de 30 à 45 ans convergent. Trois ans après ses débuts, PopupCamp déborde de ses premiers créneaux. Des marathons aux mariages en passant par les conseils de la Ville de Montréal, PopupCamp permet aux parents de mieux concilier travail et famille.

 

Lisez l’histoire de Geneviève Bégin

Déclic : développer le plein potentiel des enfants

Cadleen Désir a accouché de son idée d’entreprise en 2006 alors qu’elle était encore enceinte, sa grossesse l’ayant forcée à repenser sa carrière et à s’inventer un travail en adéquation avec ses valeurs. Elle a donc lancé Déclic. Cette entreprise sociale de services en intervention auprès d’enfants offre, sous un même toit, les services d’une équipe d’experts en développement, qui regroupe des psychologues jusqu’à des nutritionnistes. L’entrepreneure a réussi son pari puisque aujourd’hui, Déclic vient en aide à 375 enfants chaque semaine.

 

Lisez l’histoire de Cadleen Désir

 

À l'agenda